Jean-François Aubert

personnalité politique suisse
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Aubert.
Jean-François Aubert
Jean-François Aubert 1986.jpg
Fonctions
Conseiller aux États
-
Conseiller national suisse
-
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (88 ans)
PeseuxVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Parti politique

Jean-François Aubert, né le à Peseux, est un juriste et une personnalité politique suisse, membre du parti libéral.

BiographieModifier

Il étudie le droit aux universités de Neuchâtel, Tübingen, Paris et Michigan. Docteur en droit en 1955, il devient professeur de droit constitutionnel à l’université de Neuchâtel en 1956, puis également à celle de Genève. Il publie un Traité de droit constitutionnel suisse en 1967 qui a fait l’objet de plusieurs mises à jour.

Il est conseiller général à Corcelles-Cormondrèche dès 1957, député au Grand Conseil du canton de Neuchâtel de 1961 à 1973. En 1971, il est élu conseiller national puis, huit ans plus tard, au Conseil des États. Selon le journal Le Temps [1], il a démissionné du Parti libéral en novembre 2005 en raison du rapprochement de ce parti avec l'UDC. Il est l’un des rares parlementaires suisses à s’exprimer sans note.

Il a contribué de façon majeure, avec Pascal Mahon, à l'élaboration de la Constitution neuchâteloise entrée en vigueur en 2000.

PublicationsModifier

L’ouvrage « De la Constitution : études en l’honneur de Jean-François Aubert », Helbing & Lichtenhahn, Bâle, 1996, (ISBN 3-7190-1495-9), contient la liste de toutes ses publications. On retiendra surtout :

  • Petite histoire constitutionnelle de la Suisse, Ed. Francke, Berne, 1974
  • Exposé des institutions politique de la Suisse à partir de quelques affaires controversées, Ed. Payot Lausanne, 1983, (ISBN 2-601-00010-4)
  • Traité de droit constitutionnel suisse, Ed. Ides et Calendes, Neuchâtel 1967 (2 vol.) et 1982 (supplément), remis à jour en allemand comme Bundesstaatsrecht der Schweiz, Basel/Frankfurt a.M. 1991/1995
  • L'Assemblée fédérale suisse, Helbing & Lichtenhahn, Bâle, 1998, (ISBN 3-7190-1744-3)

Notes et référencesModifier

SourceModifier

Notices et portraits des membres de l'Assemblée fédérale, 1986.

Liens externesModifier