Ouvrir le menu principal

Jean-Emmanuel Ducoin

journaliste français
Jean-Emmanuel Ducoin
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Nationalité
Activité
Autres informations
A travaillé pour

Jean-Emmanuel Ducoin, né en 1966, est un journaliste, écrivain et romancier français. Depuis 1998, il est rédacteur en chef du quotidien L'Humanité où il est également éditorialiste et chroniqueur. Il est aussi le secrétaire national de l'association Les Amis de L'Humanité.

BiographieModifier

Jean-Emmanuel Ducoin entre au quotidien L'Humanité en septembre 1986, après un BTS des industries graphiques et plusieurs autres diplômes, et une scolarité dans un institut religieux, l'école Saint Charles, dont il gardera le goût des lettres, de la philosophie, de l'histoire et du grec ancien.

À L'Humanité, il est d'abord secrétaire de rédaction, puis journaliste au service des sports de L'Humanité Dimanche puis de L'Humanité. En 1997, il obtient le prix Pierre Chany (du nom de Pierre Chany, ancien journaliste du quotidien sportif L'Équipe) qui récompense depuis 1989 le meilleur article de presse en langue française sur le cyclisme. Il avait déjà obtenu, en 1992, le prix Lalique pour une série d'articles consacrés aux Jeux olympiques d'hiver.

Depuis 1989, il a couvert tous les Tours de France cyclistes, excepté celui de 1999, année du lancement d'une nouvelle formule importante de l'Humanité. Il est l'un des spécialistes reconnus de la lutte contre le dopage, qu'il évoque dans plusieurs de ses livres. Il a participé à l'écriture de nombreux livres comme « nègre », mais également comme co-auteur, en particulier avec Laurent Fignon et Cyrille Guimard.

Le 14 novembre 2013, il obtient le prix littéraire Jules-Rimet pour son roman Go Lance ! publié aux éditions Fayard.

Le 1er février 2016, il obtient le prix littéraire Louis-Nucéra pour son livre Bernard, François, Paul et les autres…, publié aux éditions Anne Carrière.

Chef adjoint du service politique-économie-social de L'Humanité en 1997, il est nommé rédacteur en chef exécutif, en 1999, et devient l'un des deux rédacteurs en chef, avec Pierre Laurent, chargés de rénover le journal de Jean Jaurès et collabore étroitement au lancement d'une nouvelle formule de L'Humanité qui cesse d'être « le journal du Parti communiste français ». En 2009, il participe également, au côté du nouveau directeur de la rédaction de L'Humanité, Patrick Apel-Muller, à l'élaboration d'une nouvelle formule fortement symbolisée par son nouveau logo où apparaît cette phrase mise en exergue : « L'Humanité, le journal fondé par Jean Jaurès ». En avril 2014, toujours avec Patrick Apel-Muller, il participe de nouveau activement au lancement d'une nouvelle formule importante de l'Humanité, dont l'ambition est de « remettre l'écrit au centre du journal » et constitue un virage fondamental dans l'histoire du quotidien.

Depuis 2003, il publie un bloc-notes hebdomadaire dans l'Humanité (d'abord chaque samedi, puis chaque vendredi depuis le 11 mars 2011 après la disparition du journal du samedi). En mars 2006, il lance les pages L'Humanité des débats, qui connaissent un grand succès auprès des lecteurs.

Il est également l'auteur d'un blog intitulé « La roue tourne ».

RécompensesModifier

  • Vainqueur en 1992 du prix Lalique, pour une série d'articles consacrés aux Jeux olympiques d'hiver.
  • Vainqueur en 1997 du prix Pierre Chany, du nom de l'ancien journaliste du quotidien sportif L'Équipe, qui récompense depuis 1989 le meilleur article de presse en langue française sur le cyclisme[1].
  • Il a terminé deuxième du prix Jacques Goddet à plusieurs reprises[2].
  • Vainqueur en 2013 du prix littéraire Jules Rimet, pour son roman Go Lance !, publié aux éditions Fayard[3].
  • Vainqueur en 2016 du prix littéraire Louis Nucéra, pour son livre Bernard, François, Paul et les autres…, publié aux éditions Anne Carrière[4].

BibliographieModifier

  • Jean-Emmanuel Ducoin & Collectif, Tour (1903-2003) : une histoire de France, Siep éditions,
  • Jean-Emmanuel Ducoin & Collectif, 1944, la France se libère, Siep éditions,
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Notes d'Humanité(s), Journal d'un effronté, chroniques 2003-2007, Paris, éditions Michel de Maule, , 304 p. (ISBN 978-2-87623-222-8)
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Tour de France, une belle histoire?, Paris, éditions Michel de Maule, , 200 p. (ISBN 978-2-87623-232-7)
    essai
  • Jean-Emmanuel Ducoin & Collectif, Grande Guerre : la matrice du XXe siècle, Siep éditions,
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Armstrong, l'abus !, éditions Michel de Maule,
    pamphlet
  • Jean-Emmanuel Ducoin et Laurent Fignon, Nous étions jeunes et insouciants, Paris, éditions Grasset, (ISBN 978-2-246-75581-4) ; Livre de Poche, février 2010.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Il est mal vu de... (Petit inventaire des interdits quotidiens), éditions Michel de Maule,
    essai
  • Jean-Emmanuel Ducoin & Collectif, La Commune au firmament, Siep éditions,
  • Jean-Emmanuel Ducoin, A la rencontre de... Karl Marx, Oxus Littérature (avec une préface de Gérard Mordillat), septembre 2011.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Jean Ferrat, l'homme qui ne trichait pas, Jean-Claude Gawsewitch éditions / l'Humanité, septembre 2011.
  • Jean-Emmanuel Ducoin avec Cyrille Guimard, Dans les secrets du Tour de France, Grasset éditions, juin 2012 ; Livre de Poche, 2012.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Go Lance !, roman, Fayard éditions, juin 2013, prix Jules Rimet.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Soldat Jaurès, roman, Fayard éditions, janvier 2015.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Bernard, François, Paul et les autres, récit, éditions Anne Carrière, juin 2015, prix Louis Nucéra.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, Rue de la République, roman, éditions Anne Carrière, janvier 2017.
  • Jean-Emmanuel Ducoin, La Sainte et la Gitane, roman, éditions Anne Carrière, octobre 2018.

Notes et référencesModifier