Ouvrir le menu principal

Jean-Dominique Durand

historien français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Durand.

Jean-Dominique Durand (né le 4 octobre 1950 à Caracas[1]) est un historien et homme politique français, spécialiste d'histoire religieuse et notamment du christianisme.

Sommaire

BiographieModifier

Carrière UniversitaireModifier

Agrégé d'histoire, il soutient en 1988 une thèse de doctorat d'Etat sous la direction du Pr. Jean-Marie Mayeur : "l'Eglise dans la crise italienne (1943-1948)".

En 1974, il commence sa carrière comme professeur certifié puis agrégé dans l'enseignement secondaire. Dix ans plus tard, il rejoint le CNRS comme attaché de recherche.

En 1986, il intègre l'Université Jean Moulin - Lyon 3 comme professeur agrégé détaché, puis comme maître de conférence (1988) et professeur d'Histoire contemporaine en 1989.[2]. Dans cette université, il fonde l'Institut d'histoire du christianisme qu'il dirige de 1989 à 1999. De 1998 à 2004, il a été chargé de cours à l'Université LUMSA de Rome et à l'Université Pontificale du Latran.

Carrière dans l'éditionModifier

A Lyon il est membre du comité éditorial et du conseil d'administration des Presses Universitaires de Lyon. Il a été aussi co-directeur (1993-2001) puis rédacteur en chef (2002-2006) de la revue Chrétiens et société (XVIe -XXe siècle).

Il a été le co-directeur de la collection Politiques et Chrétiens aux éditions Beauchesne de 1987 à 2002 et depuis directeur de la collection Pages d'Histoire aux éditions Desclée de Brouwer.

Ambassade de France auprès du Saint-SiègeModifier

De 1998 à 2002 il est conseiller culturel de l'Ambassade de France auprès du Saint-Siège et directeur du Centre Culturel Saint-Louis de France à Rome.

Sociétés savantesModifier

Il est membre de nombreuses sociétés savantes en France et à l'étranger, dont :

LyonModifier

Depuis mars 2014, il est adjoint au maire de Lyon chargé du Patrimoine, de la Mémoire, des Anciens Combattants et des Cultes[4]. Il est également conseiller du 5e arrondissement. Il a été président de la Fondation Fourvière de 2003 à 2013. Il fonde en 2003, l'Observatoire des Cultures Religieuses.

DistinctionsModifier

DécorationsModifier

PrixModifier

En 2004, il est le lauréat du prix international Luigi Sturzo.

OuvragesModifier

  • L'Église catholique dans la crise de l'Italie, 1943-1948, Rome, École française de Rome, 1991 (OCLC 25468799)
  • Cent ans de catholicisme social à Lyon et en Rhône-Alpes…, Paris, Ed. Ouvrières, 1992 (ISBN 9782708229549)
  • L' Europe de la démocratie chrétienne, Bruxelles, Ed. Complexe 1995 (ISBN 9782870275368)
  • L'Écho de Fourvière : un journal au service de la basilique, Lyon, Fleur Lachet, 1996 (ISBN 9782951073906)
  • Jules Monchanin, 1895-1957 : regards croisés d'Occident et d'Orient…, Lyon, Profac-Credic, 1997 (ISBN 9782853170673)
  • L'Italie de 1815 à nos jours, Paris, Hachette, 1999 (ISBN 9782011451552)
  • L'Esprit d'Assise : discours et messages de Jean-Paul II à la communauté de Sant' Egidio, Paris, Éditions du Cerf, , 208 p. (ISBN 978-2-204-07466-7 et 2-204-07466-7)
  • Henri de Lubac : la rencontre au cœur de l'église, Paris, Cerf, 2006 (ISBN 9782204078238)
  • (it) Un laboratorio per la democrazia : l'Istituto internazionale Jacques Maritain, 1974-2008, Bologne, Il Mulino, « Persona », 2009, 341 p. (ISBN 978-88-15-13379-3)
  • avec Claude Prudhomme (dir.), Le monde du catholicisme, Robert Laffont, « Bouquins », 2017, 1536 p.

Notes et référencesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier