Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste de La Noue

comédien du Roi, auteur dramatique, poète
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lanoue.
La Noue
Description de cette image, également commentée ci-après
Gravure de C. A. Littret d'après un portrait par Monnet, 1763.
Nom de naissance Jean-Baptiste Simon Sauvé de La Noue
Naissance
Meaux
Décès
Activité principale Acteur
Dramaturge
Années d'activité 1721-1757

Œuvres principales

  • Mahomet second (1739)
  • Zélisca (1746)
  • La Coquette corrigée (1756)

Jean-Baptiste Simon Sauvé de La Noue[1] est un acteur et dramaturge français né à Meaux le et mort le .

BiographieModifier

Il fait ses études au collège d'Harcourt à Paris. Après avoir débuté comme comédien à Lyon vers 1721 et dirigé la troupe de Rouen durant six ans, il intègre la troupe de la Comédie-Française en 1742 dont il devient le 122e sociétaire la même année. Il prend sa retraite en 1757[2].

Il est l'auteur d'une dizaine de comédies, dont Mahomet second (1739[3]), parodiée la même année par Charles-Simon Favart sous le titre de Moulinet premier, Zélisca (1746) et La Coquette corrigée (1756), considérée comme sa meilleure œuvre.

Sa dernière pièce, L'Obstiné (1760), en vers et en un acte, n'a pu être créée à la Comédie-Française car Sauvé de La Noue est mort peu de temps après l'avoir écrite. Tombée dans l'oubli, elle est jouée pour la première fois en mai 2019 au Théâtre Gildas à Paris XIIIe par la Compagnie Bonacorsi dans un spectacle intitulé Place Sauvé de La Noue. Claude Cortesi, auteur et comédien français, en assure la mise en scène.

RôlesModifier

BibliographieModifier

  • Pierre Larousse (dir.), « Lanoue (Jean-Baptiste Sauvé de) », dans Grand dictionnaire universel du XIXe siècle, t. 10, Paris, (lire en ligne), p. 167  

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Également orthographié Lanoue ou Lanouë.
  2. Base documentaire La Grange sur le site de la Comédie-Française
  3. À ne pas confondre avec la pièce homonyme inachevée de Marivaux (1733).
  4. Annibal sur Les Archives du spectacle.net