Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste Paramelle

spéléologue français
Jean-Baptiste Paramelle
Biographie
Naissance
Décès
Nationalité
Activité

L'abbé Jean-Baptiste Paramelle ( - ) est un des premiers hydrogéologue français. Il a révélé plus de 10 000 sources et consigné sa méthode dans un livre l'Art de découvrir les sources.

FormationModifier

L'abbé Paramelle est né à Felzins dans le département du Lot dans une famille très chrétienne de quatre enfants. Il fait ses études au petit séminaire de Cahors et devient prêtre en mars 1815[1].

Il est nommé curé de la paroisse de Saint-Jean-Lespinasse. Il consacre alors son temps libre à l'étude de l'histoire locale et à la géologie. Promu à la paroisse de Cornac, il est contacté par un propriétaire voisin qui manquait d'eau. Il écrit : Serait-il possible, que Dieu eût abandonné à jamais tant d'infortunées populations aux angoisses de la soif ! Ne serait-il pas possible de trouver dans ces malheureuses contrées des sources, fussent-elles très profondes. Il continue alors à étudier la géologie et observe les sols de la région[1].

ActivitésModifier

En 1827, il adresse au Conseil général du Lot une ébauche manuscrite de l'ouvrage qui décrivait sa théorie pour découvrir les sources. Une délibération de 1829 lui accorde alors 600 francs qui lui permettent de commencer une mise en pratique dans le département du Lot[2].

Les nombreuses sources qu'il découvre et la méthode qu'il met en œuvre le font reconnaître du milieu scientifique. Il obtient une nouvelle subvention de 2 000 francs. Il est alors appelé dans les départements voisins. Son évêque le décharge de sa paroisse en 1832. Pendant 21 ans, de 1832 à 1854, il parcourt la France. Ses tarifs sont annoncés par voie de presse et dépendent de la distance à son point d'attache de Saint-Céré. Il s'engageait à rendre ses honoraires "s'il ne se trouve pas une source plus que suffisante pour tous les besoins de la maison ou des maisons à pourvoir d'eau". Il découvrit 10 275 sources d'après ses procès-verbaux[1].

Son ouvrage L'art de découvrir les sources est réédité plusieurs fois.

MéthodeModifier

L'abbé Paramelle met en œuvre une méthode scientifique. Sa réussite se fonde sur :

 
Documents

DistinctionsModifier

  • Un monument dédié à l'abbé Paramelle fut élevé, après sa mort, en 1899, par Alfred Lefebvre, sur les hauteurs de Villers-Marmery. Une statue de l'abbé se trouvait à son sommet. Le monument s'est effondré en 1955.
  • Son nom figurait sur les bouteilles d'un vin de champagne.
  • Une rue de Saint-Céré porte son nom.

Ouvrages et publicationsModifier

Documents en liens externesModifier

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Jean Taisne et Jacques Choppy, « Un des premiers hydrogéologues du karst : l'abbé Paramelle, "hydroscope" », Karstologia, no 9,‎ , p. 53-58 (OCLC 715996621, lire en ligne)
  2. a et b Abbé Paramelle (préf. Jean Taisne - Thierry Pélissié), Mémoire hydrologique et géologique sur le département du Lot, Paris, Spéléo-club de Paris - Club alpin français, coll. « Mémoires du Spéléo-club de Paris » (no 30), (1re éd. 1827), 79 p. (ISBN 2-910783-28-6, présentation en ligne)
    Le manuscrit original est la propriété de la Société des Études du Lot, il est conservé à bibliothèque municipale de Cahors.

Voir aussiModifier