Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste Moreau (homme politique)

personnalité politique française
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moreau.
Ne doit pas être confondu avec Jean-Baptiste Moreau.

Jean-Baptiste Moreau
Illustration.
Jean-Baptiste Moreau en 2017.
Fonctions
Député de la Creuse
Élu dans la Circonscription unique
En fonction depuis le
(2 ans, 2 mois et 23 jours)
Élection 18 juin 2017
Circonscription Circonscription unique
Législature XVe
Groupe politique LREM
Prédécesseur Michel Vergnier
Biographie
Date de naissance (42 ans)
Lieu de naissance Guéret (Creuse, France)
Nationalité Française
Parti politique La République en marche (depuis 2016)
Profession Agriculteur
Site web jeanbaptistemoreau.fr

Jean-Baptiste Moreau, né le à Guéret, est un agriculteur et homme politique français.

Membre de La République en marche, dont il est porte-parole depuis 2019, il est élu député en 2017 dans la circonscription de la Creuse.

Membre de la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale, il est rapporteur général du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous.

Sommaire

BiographieModifier

Éleveur de vaches limousines et président d'une coopérative agricole regroupant 900 agriculteurs, Jean-Baptiste Moreau décide de rallier Emmanuel Macron pour les élections législatives après l'avoir rencontré lors du 53ème Salon International de l’Agriculture. Il est retenu parmi les quatorze premiers candidats annoncés au début du mois d'avril 2017[1],[2].

Il est élu député de la circonscription de la Creuse, avec 58,22 % des voix obtenus au deuxième tour face à Jérémie Sauty (Les Républicains), lors des élections législatives de 2017 sous les couleurs de La République en marche ![3],[4]. Il quitte alors ses fonctions de président de coopérative agricole tout en gardant son activité d’agriculteur en parallèle.

À l'Assemblée nationale, il est membre de la commission des Affaires économiques[5] et président du groupe d'amitié France-Arabie saoudite[6].

Le 19 avril 2018, il fait adopter à l'Assemblée nationale un amendement au projet de loi sur l'agriculture et l'alimentation établissant que « les dénominations associées aux produits d'origine animale ne peuvent pas être utilisées pour commercialiser des produits alimentaires contenant une part significative de matières d'origine végétale ». Jean-Baptiste Moreau considère qu' « il n'y a aucune raison de se servir d'appellations qui sont typiquement associées à la viande pour ces produits, alors que le véganisme rejette justement ce type d'alimentation carnée »[7].

Jean-Baptiste Moreau s'engage notamment en dénonçant les pratiques de la grande distribution dans les négociations commerciales et souhaite négocier des prix « plus rémunérateurs pour les agriculteurs ». Suite aux Etats Généraux de l’Agriculture et de l’Alimentation débutés en juillet 2017 (EGAlim), il est nommé rapporteur du projet de loi pour « l’équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et une alimentation saine et durable » (projet de loi Egalim) à l’Assemblée nationale[8]. La loi est votée le 2 octobre 2018 à l’Assemblée nationale et promulguée le 1er novembre 2018[9].

Il devient porte-parole du mouvement LREM début 2019[10].

Prise de positionModifier

En juillet 2019, il prend position à titre personnel contre le traité de libre -échange entre l'Union européenne et le Mercosur, indiquant qu'on ne peut pas mettre les fermes européennes « en concurrence frontale à une agriculture qui ne respecte aucune norme sociale, fiscale et environnementale » [11]. Malgré ces paroles audacieuses, il vote le 23 juillet 2019 la ratification de l'accord économique et commercial global (CETA) entre l'Union Européenne et le Canada.[12] Des agriculteurs mureront sa permanence parlementaire à Guéret en représailles, le 26 juillet[13].

En juillet 2019 également, il annonce le lancement d'une mission d'information sur les usages du cannabis et défend la légalisation du cannabis médical[14].

Vie privéeModifier

Jean-Baptiste Moreau est le fils d'un agriculteur, militant au parti socialiste, et d'une enseignante d'allemand. Il a épousé une ingénieure territoriale[14].

Notes et référencesModifier

  1. Tanguy Hamon, « Qui sont les 14 candidats aux législatives dont Emmanuel Macron a dévoilé les noms ? », LCI, 7 avril 2017.
  2. Julie Cloris, « Législatives : Macron présente 14 candidats, face à Guigou, Cambadélis ou Ciotti », Le Parisien, 7 avril 2017.
  3. « Législatives : Jean-Baptiste Moreau (En Marche !) élu député de la Creuse », La Montagne,‎ (lire en ligne)
  4. Ministère de l'Intérieur, « Élections législatives 2017 », sur elections.interieur.gouv.fr, (consulté le 19 mai 2018).
  5. « Composition de la commission des affaires économiques au 19 juillet 2019Commission des affaires économiques - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  6. « Composition du groupe d'amitié France-Arabie Saoudite au 19 juillet 2019 - 15ème législature - Assemblée nationale », sur www2.assemblee-nationale.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  7. « Les députés adoptent un amendement contre les termes «steak végétal» et «lait de soja» », sur lefigaro.fr, (consulté le 19 mai 2018)
  8. « N° 1147 - Rapport de M. Jean-Baptiste Moreau la commission mixte paritaire chargée de proposer un texte sur les dispositions restant en discussion du projet de loi pour l'équilibre des relations commerciales dans le secteur agricole et alimentaire et une alimentation saine, durable et accessible à tous. », sur www.assemblee-nationale.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  9. « #EGalim : tout savoir sur la loi Agriculture et Alimentation », sur agriculture.gouv.fr (consulté le 19 juillet 2019)
  10. Centre France, « Politique - Jean-Baptiste Moreau, député de la Creuse, nommé porte-parole national de la République En Marche », sur www.lamontagne.fr, (consulté le 19 juillet 2019)
  11. Olivier Faye, « Le député Jean-Baptiste Moreau sur l’accord avec le Mercosur : « C’est cette Europe-là que les gens ont repoussée » », Le Monde,‎ (lire en ligne, consulté le 1er juillet 2019)
  12. « Votre député a-t-il voté "pour" ou "contre" le Ceta ? Découvrez-le dans notre moteur de recherche », sur Franceinfo, (consulté le 24 juillet 2019)
  13. « Ratification de l'accord CETA : le ton monte entre les éleveurs creusois et le député Jean-Baptiste Moreau », sur france3-regions.francetvinfo.fr, (consulté le 29 juillet 2019)
  14. a et b Charles Delouche, « Le blé en herbe », Libération,‎ , p. 28

Liens externesModifier