Ouvrir le menu principal
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article ayant un titre homophone, voir Jean-Baptiste Morin.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morain.
Jean-Baptiste Morain
Naissance (54 ans)
Paris, Drapeau de la France France
Nationalité Française
Médias
Fonction(s) principale(s) journaliste et critique de cinéma français
Presse écrite Les Inrockuptibles

Jean-Baptiste Morain, né le dans le 14e arrondissement de Paris, est un journaliste et critique de cinéma français.

Sommaire

BiographieModifier

Après des études de lettres (hypokhâgne, khâgne, puis une licence d'anglais à la Sorbonne), Jean-Baptiste Morain s'oriente vers des études de cinéma, soutient une maîtrise sur le scénariste Paul Gégauff puis un DEA sur les scénaristes de la Nouvelle vague sous la direction de Claude Beylie à l'université Panthéon-Sorbonne. Sa maîtrise et son DEA sont récompensés par le prix Simone-Genevois, remis à Paris en 1990 par le cinéaste Claude Sautet.

À partir de 1992, il est pendant deux ans salarié aux archives actualités de l'Institut national de l'audiovisuel (INA).

En 1995, il travaille dans le multimédia, alors en pleine expansion. Il travaille alors pour les éditions Numériques et la Vague Interactive puis le groupe Hachette en tant que chef de projet jeunesse du site pour enfants Webbyz chez Hachette Multimédia.

Parallèlement, il commence à publier des critiques de cinéma dans Les Inrockuptibles en 1996. Il en devient salarié en mars 2003, succédant à Frédéric Bonnaud qui vient de quitter le journal pour se lancer dans une carrière audiovisuelle.

Il travaille depuis lors auprès de Jean-Marc Lalanne et Serge Kaganski (qui quitte l'hebdomadaire en septembre 2018).

Jean-Baptiste Morain est intervenu plusieurs fois dans des émissions de radio : chez Arnaud Laporte et Antoine Guillot sur France Culture en 2005 ; à la matinale d'Europe 1 animée par Marc-Olivier Fogiel, en 2009 ; dans "Bienvenue chez Basse", présenté par Pierre-Louis Basse, le 22 mars 2011 sur Europe 1 ; chez Frédéric Taddeï sur Europe 1 en décembre 2014, ou la "La grande table de l'été" de Romain de Becdelievre sur France culture en août 2018. Etc.

Il a rencontré et interviewé de nombreux cinéastes, parmi lesquels Woody Allen, Pedro Almodóvar, Nanni Moretti, Takeshi Kitano, Marco Bellocchio, Francis Ford Coppola, Ken Loach, Jean-Pierre et Luc Dardenne, Jia Zhangke, Hong Sang-soo, Jim Jarmusch, Wes Anderson, etc. Et, pour les Français, Claude Chabrol, Éric Rohmer, Jacques Rivette, Alain Resnais, Alain Cavalier, Agnès Varda, Pascale Ferran, Arnaud Desplechin, Sophie Fillières, Patricia Mazuy, Mathieu Amalric, Eugène Green, François Ozon, Arnaud et Jean-Marie Larrieu, etc.

Mais aussi des acteurs et actrices : Javier Bardem, Ewan McGregor, Penélope Cruz, Gérard Depardieu, Guillaume Depardieu et Julie Depardieu, Sabine Azéma, Jeanne Balibar, Marie Rivière, Sandrine Bonnaire, Isabelle Carré, Johnny Hallyday, Vincent Cassel, Louis Garrel, Léa Seydoux, Sophie Marceau, Monica Bellucci, Laura Smet, Nathalie Baye, Isabelle Huppert, Lolita Chammah, Sandrine Kiberlain, Scarlett Johansson, Eva Green, etc.

Il est représentant du personnel des Inrockuptibles depuis 2005 et délégué syndical SNJ-Solidaires depuis début 2018.

PublicationModifier

« Éloge de l'ennui et de la distraction », dans la revue Trafic, no 16, éditions P.O.L., Paris, automne 1995[1].

RécompenseModifier

Prix Simone Genevois 1991 du meilleur travail universitaire sur le cinéma.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier