Jean-Baptiste Huché

général français

Jean-Baptiste-Michel-Antoine Huché
Naissance
Bernay
Décès (à 56 ans)
Bernay
Origine Français
Allégeance Drapeau du royaume de France Royaume de France
Drapeau du Royaume de France Royaume de France
Drapeau de la France République française
Arme Infanterie
Grade Général de division
Années de service 1768-1797
Conflits Guerres de la Révolution
Guerre de Vendée
Faits d'armes Colonnes infernales

Jean Baptiste Michel Antoine Huché, né le à Bernay (Eure), mort le à Bernay (Eure), est un général de division de la Révolution française.

États de serviceModifier

Simple soldat sous l'Ancien Régime, au régiment de Flandres puis au Régiment de Vexin, il devient, le pendant la Révolution française, lieutenant-colonel en chef du 4e bataillon de réserve à Soissons. Au mois de il est aide de camp du général Salomon à l'armée des Côtes de la Rochelle, et le suivant il est nommé adjudant-général chef de brigade.

Il est fait général de brigade le en Vendée, il prend part aux colonnes infernales et il est notamment responsable du massacre de La Gaubretière le . Il est nommé commandant de Luçon le , puis le , il passe général de division. Avec l'appui de l'armée et de Jullien, un envoyé de Robespierre[1], il est destitué par les représentants en mission le . Il est arrêté et conduit au fort de Ham le .

Il est remis en liberté le , et le il rejoint la 10e division militaire. Le , il prend le commandement du département de l'Aude, et le il est accusé de recevoir la nuit des visites suspectes. Le , il est libéré des accusations qui pesaient sur lui, et le suivant, il demande son placement en congé de réforme. Le , il est démis de ses fonctions pour ivrognerie.

SourcesModifier

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Clément MARTIN, Nouvelle histoire de la Révolution française, Paris, Perrin, , 636 p., p. 433