Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste Giraud (journaliste)

journaliste français
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Jean-Baptiste Giraud.

Jean-Baptiste Giraud, né à Paris le , est un journaliste français. Après dix ans passés à BFM, de 1994 à 2003, il est président et directeur de la rédaction de l'hebdomadaire économique gratuit Économie matin, qu'il a fondé en 2004, vendu à des fonds d'investissement en 2007, et relancé en pure-player en 2012. Jean-Baptiste Giraud est également auteur d'une dizaine d'ouvrages, éditorialiste économique sur Sud Radio depuis 2016, chroniqueur puis intervieweur éco sur RTL (2015, 2017-).

BiographieModifier

Diplômé de l'École supérieure de journalisme de Paris[1] en 1994[2] et spécialisé en économie (particulièrement dans les technologies de l'information et de la communication), Jean-Baptiste Giraud a travaillé au sein de la radio Nostalgie (1993), puis à Radio France (1994-1995), et BFM (1995-2003).

Sur cette radio spécialisée dans l'information économique, il a présenté la matinale de 1996 à 1999, puis a été grand reporter de 1999 à 2001 avant de présenter en 2002 Ça va nous changer, une émission d'interview quotidienne de trente minutes de vulgarisation scientifique, diffusée en fin de matinale. Il a également été chroniqueur sur la station avec Demain l'an 2000, Net Reporter Comment ca marche ou encore Planète Marketing et Mine de Rien animé par Laurence Dorlhac. De à , Jean-Baptiste Giraud a aussi présenté Planète Télécom, une émission hebdomadaire consacrée aux télécommunications.

Parallèlement, Jean-Baptiste Giraud anime le Tour du bug, un débat d'une demi-heure sur la chaîne d'information en continu LCI en . Il travaille aussi pour des programmes courts de TF1 et La Cinquième et un prime-time de TF1 (Ca va nous changer présenté par Bruno Masure), dans lequel Jean-Baptiste Giraud est reporter et chroniqueur, après avoir préparé l'émission.

En , il fonde l'hebdomadaire économique gratuit Économie matin. Après trois levées de fonds réussies auprès de fonds d'investissement français et étrangers et plus de 100 numéros parus, il quitte l'hebdomadaire - diffusion début 2007 à 338 000 exemplaires selon l'OJD[3] - en en revendant ses parts pour créer une nouvelle entreprise, Versailles Events.

En , Jean-Baptiste Giraud fonde cette fois Versailles+, un mensuel gratuit distribué à 20 000 exemplaires en 2009 selon l'OJD[4] à Versailles. Il assure depuis la direction de la rédaction. En mars 2010, Versailles + lance son petit frère à la Rochelle, La Rochelle +[5].

D' à [réf. souhaitée], Jean-Baptiste Giraud anime Le Bistrot de la Vie, un débat de société de 9 h à 10 h sur Radio Notre-Dame[6], l'émission étant reprise sur la Communauté francophone des radios chrétiennes. Depuis septembre 2010[réf. souhaitée], il anime la même émission de débat, rebaptisée La voix est libre, mais sur un rythme hebdomadaire (le vendredi), en alternance avec Anne Gavini (du lundi au jeudi).

En avril 2010, Appengo publie une application pour iPhone, iPod touch et iPad d'Apple. Avec des questions et des réponses sur des sujets insolites rédigées par Jean-Baptiste Giraud, Pourquoi ? se place pendant 15 jours en tête des ventes sur l'App Store[7],[8].

En décembre 2010, il prend la rédaction en chef du site Web Atlantico lancé en février 2011 et dont l'un des actionnaires de référence est Charles Beigbeder[9].

En février[réf. souhaitée] 2012, il relance economiematin.fr en pure player sur le web[10]. Le pure-player est devenu également agence de contenus et alimente plusieurs médias en ligne français de référence.

Durant la saison 2015-2016, il se voit confier une chronique consommation-économie sur RTL, dans la matinale[11][source insuffisante].

En septembre 2016, il rejoint Sud Radio comme éditorialiste, tous les jours dans la matinale, à 6h38, et 7h24[12][source insuffisante].

Depuis août 2017, il interviewe également les patrons sur RTL, dans l'invité du Grand Soir du Mag Eco, diffusé tous les jours à 22h30[13][source insuffisante].

Il est par ailleurs media-traineur[Quand ?][14].

PublicationsModifier

  • Jean-Baptiste Giraud & David Autissier (avec la participation de la rédaction Économie matin), Combien ça coûte, combien ça rapporte, Paris, éditions Eyrolles, , 119 p. (ISBN 2212537832)
    L'ouvrage décrypte le prix des biens et services de consommation courante.
  • Jean-Baptiste Giraud, Les grands esprits ont toujours tort, Paris, éditions du Moment, (ISBN 2354170041)
    Portraits d'une trentaine d'inventeurs qui ont révolutionné le monde et qui ont pourtant eu à lutter contre les idées reçues et l'ordre établi. Coup de cœur des bibliothécaires de la ville de Paris en 2008, qui évoquent « un livre agréable à lire et qui restitue à chaque scientifique la paternité de son invention ».[réf. souhaitée]
  • Jean-Baptiste Giraud, Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres ?, Paris, éditions du Moment, , 228 p. (ISBN 9782354170271)
    Une centaine de réponses à des questions insolites. Ouvrage vendu à plus de 10 000 exemplaires[réf. souhaitée] et traduit en chinois.
  • Jean-Baptiste Giraud, Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres, Pourquoi les bois ont-ils des cerfs ?, Paris, France Loisirs, , 400 p. (ISBN 9782298025859)
    Édition augmentée pour France Loisirs, vendue à plus de 20 000 exemplaires[réf. nécessaire].
  • Jean-Baptiste Giraud, Pourquoi les bois ont-ils des cerfs ?, Paris, éditions du Moment, , 228 p. (ISBN 2354170416)
    Suite de Pourquoi les rayures ont-elles des zèbres ?
  • Jean-Baptiste Giraud, Laure de Charette, Flore Ozanne et Inès Lacaille, Le guide des bécébranchés, Paris, éditions L'Archipel, , 312 p. (ISBN 2809801495)
    « Les BCBG sont morts, vive les bécébranchés ! »
  • Jean-Baptiste Giraud, Histoires bêtes, Paris, éditions du Moment, , 222 p. (ISBN 2354170777)
  • Jean-Baptiste Giraud, Pourquoi les trompes ont-elles des éléphants ?, Paris, éditions du Moment, , 300 p. (ISBN 2354171250)

Notes et référencesModifier

  1. « L'ESJ renforce sa présence dans l'écriture et l'édition... », sur esj-paris.com (consulté le 16 mars 2010).
  2. « GIRAUD », sur ESJ Anciens (consulté le 20 juin 2017).
  3. (fr) communiqué de presse d'Économie Matin, « Économie Matin : 337 688 exemplaires certifiés OJD, 878 000 lecteurs audience TNS Sofres », sur edubourse.com, .
  4. « Versailles + », sur ojd.com (consulté le 16 mars 2010).
  5. « La Rochelle aussi a son gratuit », sur Presse News n°369, .
  6. « Jean-Baptiste Giraud » sur le site officiel de Radio Notre-Dame
  7. Vincent Delfau, « Pourquoi ? - Pourquoi si peu de pourquoi ? », sur hitphone.fr, .
  8. (fr) Guillaume Grallet et Clément Pétreault, « Les millionnaires de l'iPhone », Le Point,‎ (lire en ligne).
  9. « Le «pure player» Atlantico devrait officialiser l’arrivée de Jean-Baptiste Giraud », sur strategies.fr, .
  10. Erick Haehnsen, « Interview du journaliste : « C’est un devoir citoyen de parler d’économie » », sur lefilpresse.wordpress.com, .
  11. « Comment faire confiance aux vendeurs sur internet », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017).
  12. « Giraud », sur Sud Radio (consulté le 14 novembre 2017).
  13. « Wheeliz : la location de voitures pour personnes en fauteuil roulant », RTL.fr,‎ (lire en ligne, consulté le 14 novembre 2017).
  14. Aurore Gorius et Michaël Moreau, Les gourous de la com', La Découverte, p. 119.