Ouvrir le menu principal
Jean-Baptiste Coriolan
Kottounios.JPG
Naissance
Décès
Activités
Lieu de travail

Jean-Baptiste Coriolan, né Giovanni Battista Coriolano à Bologne vers 1590[1] ou en 1595[2] et mort en 1649[1], est un peintre et un graveur italien.

BiographieModifier

Jean-Baptiste Coriolan est peut-être le fils de Cristoforo Coriolano et le frère de Bartolomeo Coriolano : les liens de parenté entre les trois Coriolano demeure flou[3],[4].

ŒuvreModifier

Il a illustré plusieurs ouvrages de Ulisse Aldrovandi, dont :

  • De quadrupedibus digitatis viviparis libri tres[1]
  • De quadrupedibus digitatis oviparis libri duo[1]
  • Serpentvm Et Draconv[m] Historiæ Libri Dvo[1]
  • Monstrorum historia, 1642, dans lequel apparaissent les gravures suivantes :

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e « Fiche de Giovanni Battista Coriolano », sur viaf.org (consulté le 20 octobre 2014).
  2. Joseph-François Michaud, Louis Gabriel Michaud, Biographie universelle, ancienne et moderne; ou, Histoire, par ordre alphabétique: de la vie publique et privée de tous les hommes qui se sont fait remarquer par leurs écrits, leurs actions, leurs talents, leurs vertus ou leurs crimes, Volume 9, Michaud frères, 1813, pages 589 et 590.
  3. (en) Society for the Diffusion of Useful Knowledge, Penny Cyclopaedia of the Society for the Diffusion of Useful Knowledge, Londres, Charles Knight, .
  4. Louis-Abel de Bonafons Fontenai, Dictionnaire Des Artistes, Ou Notice Historique Et Raisonnée des Architectes, Peintres, Graveurs, Sculpteurs, Musiciens, Acteurs & Danseurs; Imprimeurs, Horlogers & Méchaniciens, Vincent, 1776, page 406

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) Michael Bryan, Dictionary of Painters and Engravers, Biographical and Critical, vol. I : A–K, Londres, George Bell and Sons, (lire en ligne), p. 308

Articles connexesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :