Ouvrir le menu principal

Jean-Baptiste Andréae

Ne doit pas être confondu avec Jean-Baptiste Andrea.
Jean-Baptiste Andreae
Description de cette image, également commentée ci-après
Quai des Bulles 2012
Alias
Andreae
Naissance (55 ans)
Bordeaux
Nationalité Drapeau de la France France
Profession
dessinateur, coloriste
Formation
Beaux Arts de Bordeaux

Compléments

MangeCoeur
La Confrérie du crabe
Terre Mécanique
Azimut

Jean-Baptiste Andréae est un dessinateur et coloriste français de bandes dessinées, né le à Bordeaux. Il vit et travaille dans cette même ville.

BiographieModifier

Jean-Baptiste Andréae a suivi sa scolarité au lycée Michel Montaigne à Bordeaux en option Arts plastiques puis à la faculté d'Arts plastiques de l'Université de Bordeaux en section arts graphiques[1]. Il exerce d'abord dans la publicité puis il apprend à utiliser les outils informatiques ; néanmoins, « cet illustrateur a pour caractéristique de ne pas du tout utiliser l'ordinateur. Pinceaux et crayons sont ses seuls outils de travail »[2]. Il rencontre Mathieu Gallié et Christophe Coronas. Andéae dessine, dans « un souci minutieux du détail », le scénario de Gallié, ce qui devient la série MangeCoeur (Vents d'Ouest) à partir de 1993. Dans le troisième tome, l'artiste emploie sur quelques pages le procédé de couleur directe. Ce volume reçoit, en 1995, le prix Jeunesse au Festival International d'Angoulême[3]. En janvier 1999, les ventes des trois albums représentent 15 000 exemplaires[4]. En 1997, le tandem collabore de nouveau, cette fois pour Wendigo[1], paru en 1998 et inspiré de l'œuvre de Jack London. Le dessinateur y pratique de nouveau « l'extrême précision du dessin »[5]. En parallèle, Andréae participe à des ateliers scolaires[4],[6],[7]. Entre 2002 et 2009 paraissent les trois volets de Terre mécanique qui, en 2010, font l'objet d'une exposition CCI Pau Béarn[8]. En 2014, ses travaux sont exposés à la maison des Consuls à Saint-Junien[9]. En novembre 2015, dans le cadre du Festival de La Bulle d'Or de Brignais, Andréae reçoit le prix du Crayon d'Or pour Azimut[10]. En février 2016 a lieu l'exposition Case à case à Bordeaux, toujours dans le cadre d'un projet pédagogique[11].

ŒuvresModifier

  • MangeCoeur, scénario de Mathieu Gallié, dessins de Jean-Baptiste Andreae, 1993-1996, Vents d'Ouest
    • Tome 1 : La Chrysalide diaprée
    • Tome 2 : Dans le jeu des miroirs
    • Tome 3 : Le rêve d'Argemme
    • L'intégrale, 2000

PrixModifier

RéférencesModifier

  1. a et b Valérie de Saint-Do, « Les rêves d'Andréae », Sud Ouest,‎
  2. La rédaction du Progrès, « Une affiche en or », Le Progrès,‎
  3. La Rédaction du Progrès 2016
  4. a et b La rédaction de Sud Ouest, « Rêves de bulles », Sud Ouest,‎
  5. Valérie de Saint-Do, « Deux auteurs en quête d'aventure », Sud-Ouest,‎
  6. La rédaction de Ouest-France, « Le dessinateur Jean-Baptiste Andréae face aux collégiens », Ouest-France,‎
  7. La rédaction de Sud Ouest, « Des collégiens de Floirac en plein cours de BD », Sud Ouest,‎
  8. La rédaction de Sud Ouest, « La BD s'affiche à la CCI Pau Béarn », Sud Ouest,‎
  9. Pierre Géraudie, « Les travaux du dessinateur Jean-Baptiste Andréae sont présentés à la Maison des Consuls », Le Populaire du Centre,‎
  10. La Rédaction, « Une triste journée face à un palmarès en Or », Le Progrès,‎
  11. Martine Guillot, « Le 9e art " Case à case " avec Andréae », Sud Ouest,‎

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :