Jean-Albert Villard

organiste classique
Jean-Albert Villard
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 79 ans)
PoitiersVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Autres informations
A travaillé pour
Instrument
Orgue (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Maîtres

Jean-Albert Villard, né Jean Albert Marie Paul Villard à Poitiers le , mort dans la même ville le [1], est un organiste classique français.

BiographieModifier

Jean-Albert Villard, né à Poitiers en 1920, effectue sa formation musicale à Paris avec Édouard Souberbielle puis Maurice Duruflé[2].

Il est nommé titulaire du grand orgue Clicquot de la cathédrale Saint-Pierre de Poitiers le 31 décembre 1949, poste qu'il occupera jusqu'à sa mort en 2000[3]. Il initie « la messe d’onze heures et demie en musique », optimisant l’écoute de l'orgue Clicquot[2].

Il est co-fondateur de l’Académie de l’orgue français de Saint-Maximin et de l’Association française pour la sauvegarde de l’orgue ancien (AFSOA) qu'il préside[2]. Il est nommé membre rapporteur de la Commission des Monuments Historiques section Orgues du ministère de la Culture et s'attache à la conservation du patrimoine des orgues anciens et notamment de celui de Poitiers[2].

En 1986, il rédige une étude sur l’œuvre de Clicquot qui devient un ouvrage de référence[2].

Il est tout d'abord secrétaire général, puis président de l’Association François-Henri Clicquot où il se montre très actif jusqu'à sa mort :

« il organisa autour de son instrument une vie musicale intense. Celui que l’actuel Président de l’Association qualifia de «Père reprenant une nouvelle éducation pour s’adapter au tempérament de l’enfant un peu moins sage», après la renaissance tant attendue de 1994, nous quitta le 28 janvier 2000 après une longue et cruelle maladie. »

[2].

Il enregistre deux disques[4].

PublicationModifier

  • Jean Albert Villard, L’Œuvre de François-Henri Clicquot, facteur d'orgues du roy (1732-1790) : études autour du grand-orgue F.-H. Clicquot de la cathédrale de Poitiers, Paris, Barnéoud, , 235 p.

RférencesModifier

Liens externesModifier