Ouvrir le menu principal

Je voudrais qu’on m’efface [1] est une série numérique québécoise adaptée du roman du même nom (2010, Hurtubise) écrit par Anaïs Barbeau-Lavalette.

Éric Piccoli (Écrivain public, Temps mort) réalise cette adaptation dont il a coécrit le scénario avec Florence Lafond. La série est produite par Babel films[2] pour la Société Radio-Canada Ici Tou.tv. La distribution compte Jean-Nicolas Verreault (Miraculum, Le Survenant, Musée Eden), Marilyn Castonguay (L'affaire Dumont, Miraculum) et Schelby Jean-Baptiste (Unité 9)[3].

La sortie de la série est prévue au courant de 2020[4].

Sommaire

SynopsisModifier

Fiche techniqueModifier

Le romanModifier

En 2010, Anaïs Barbeau-Lavalette publie son premier roman, Je voudrais qu’on m’efface (chez Hurtubise, puis chez Bibliothèque québécoise), qui se retrouve finaliste à l'édition 2011 du Prix des libraires du Québec[5].

RéférencesModifier