Ouvrir le menu principal

Je reviendrai à Kandara

film de Victor Vicas, sorti en 1956
Je reviendrai à Kandara
Description de cette image, également commentée ci-après
Logo tiré de l'affiche du film

Réalisation Victor Vicas
Scénario Jacques Companéez
Alex Joffé
Victor Vicas
d'après le roman de
Jean Hougron
Acteurs principaux
Sociétés de production Jad Films
Pays d’origine Drapeau de la France France
Genre Drame
Durée 95 minutes
Sortie 1957

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Je reviendrai à Kandara est un film français réalisé par Victor Vicas en 1956, sorti en 1957.

SynopsisModifier

L'enseignant André Barret est de retour d'un pénible échec professionnel à Kandara, l'une des plus anciennes villes du Kenya construite pendant l'ère coloniale, à la fois en zone agricole et cependant dotée de collèges et établissements universitaires. Avec son épouse qui supporte mal cette situation, il obtient un poste en province à Loudun, petite ville du Centre-Ouest de la France. Un soir, le professeur entrevoit l'auteur d'un meurtre dans la pénombre; le cafetier Cordelec est la victime. Dès lors, ses soupçons se portent sur l'un de ses élèves qui vient d'arriver dans sa classe, Bernard Cormiere. La tension monte et le professeur se sent menacé. Le jeune homme tente d'attaquer Barret mais ce dernier réplique et parvient à blesser gravement son élève. Il va mourir mais parvient à accuser Barret du meurtre du cafetier avant de rendre l'âme. L'enquête se complique encore car le témoignage de son épouse est ambigu et laisse planer le doute d'un crime passionnel.

Fiche techniqueModifier

DistributionModifier

Liens externesModifier