Ouvrir le menu principal

Je chante (chanson)

chanson de Charles Trenet, sortie en 1937
Je chante

Chanson de Charles Trenet
Sortie 1937
Enregistré décembre 1937
Durée 2 min 49 s
Genre Chanson française
Compositeur Paul Misraki
Auteur-compositeur Charles Trenet
Label Raoul Breton

Je chante est une chanson de Charles Trenet, datant de 1937, composée par Charles Trenet et Paul Misraki.

L'auteur-compositeur-interprète l'écrit pour le film musical du même nom, Je chante, de Christian Stengel (1938). Dans cette chanson, un pauvre vagabond décrit sa vie, uniquement remplie par le chant. À la fin de la chanson, emprisonné par les gendarmes, il se pend pour retrouver la liberté et revient sous forme de fantôme. Ainsi, malgré des couplets légers et insouciants en apparence, la chanson s'achève sur un suicide.

Charles Aznavour s'est servi de l'esprit de cette chanson, un contenu grave annoncé par une allure légère, pour écrire Je m'voyais déjà[réf. nécessaire].

Cette chanson fantaisiste a pu être lue[Par qui ?] comme contenant une allusion à l'homosexualité du chanteur, lorsque son personnage affirme : « Les elfes, Divinités de la nuit, Les elfes, Couchent dans mon lit »[évasif][réf. nécessaire].

En 2015, le chanteur Mika a repris la chanson qui s'inscrit bien dans son registre, mélancolique dans le fond et joyeux dans la forme. On retrouve celle-ci dans une réédition de No Place in Heaven, et elle est utilisée par la SNCF dans un spot de publicité.