Jardin créole

Le jardin créole ou jardin de case est un type d'agroécosystème fréquent en Guyane, aux Antilles et à La Réunion, destiné à la production de fruits et légumes et caractérisé par l'association d'une grande diversité d'espèces de plantes différentes, formant plusieurs strates de végétation[1].

Le jardin créole est souvent présenté comme un modèle pour concevoir des agroécosystèmes productifs et respectueux de l'environnement, par exemple dans le cadre de l'agroécologie ou de l'intensification écologique[2],[3].

Le jardin créole à La RéunionModifier

C'est un jardin traditionnel qui obéit à une organisation particulière autour de la maison, la « case »[4].

On y entre par un élément architectural symbolique, le « baro », ou portail, qui marque la séparation entre la rue et la « cour », nom donné localement au jardin. Parfois richement décoré et ajouré, il permet aux passants d'observer la propriété.

On distingue l'avant de la maison, caractérisé par une symétrie des plantes et arbres ornementaux autour d'une allée centrale menant généralement à une « varangue », et l'arrière de la maison, plus intime, quant à lui réservé aux usages du quotidien : une abondance de plantes médicinales, d'herbes aromatiques, d'arbres fruitiers côtoient le « boucan », où l'on cuisine au feu de bois en extérieur, un lavoir ou des abris pour animaux. On y trouve par exemple de l'Aloe Vera, du Géranium rosat, du Basilic, du Caloupilé, du Combava[5]. Une serre est parfois dédiée aux collections d'orchidées.

Ce type de jardin tend à disparaître avec l'urbanisation croissante à La Réunion. On le trouve néanmoins encore dans les hauts de l'île.

Notes et référencesModifier

  1. Jean-Valéry Marc, « Le jardin créole à Fort-de-France : stratégie de résistance face à la pauvreté ? », VertigO - la revue électronique en sciences de l'environnement, no Volume 11 Numéro 1,‎ (ISSN 1492-8442, DOI 10.4000/vertigo.10804, lire en ligne, consulté le )
  2. C. Poullain, « Le jardin créole, un modèle d’agroécologie »(Archive.orgWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?), Inra magazine, , p. 25-26
  3. Renard, Valérie., Le jardin créole : produire en respectant l'environnement, Orphie, , 44 p. (ISBN 978-2-87763-412-0 et 2-87763-412-4, OCLC 470949967, lire en ligne)
  4. Specht, Isabelle., Jardins de la Réunion : l'amour extrême des plantes, Saint-Denis (La Réunion), Orphie, , 301 p. (ISBN 978-2-87763-611-7 et 2-87763-611-9, OCLC 718248766, lire en ligne)
  5. Longuefosse, Jean-Louis (1956-....)., Mon jardin de santé créole, je cultive mes plantes aromatiques et médicinales, Saint-Denis (Réunion), Orphie, 327 p. (ISBN 978-2-87763-806-7 et 2877638065, OCLC 835977962, lire en ligne)