Ouvrir le menu principal
Jardin botanique alpin Chanousia
Chanousia.jpg
Géographie
Adresse
Coordonnées

Géolocalisation sur la carte : Vallée d'Aoste

(Voir situation sur carte : Vallée d'Aoste)
Point carte.svg

Le Jardin botanique alpin Chanousia se situe à 2 170 mètres d'altitude, sur le territoire français du col du Petit-Saint-Bernard appartenant au département de la Savoie, à la frontière avec l'Italie et la Vallée d'Aoste.

Il est ouvert au public de juillet à septembre.

HistoireModifier

De 1860 à 1909, l'Hospice du Petit-Saint-Bernard, à cette époque en territoire italien, fut dirigé par l'abbé valdôtain Pierre Chanoux. En raison de sa passion pour la botanique, à partir de 1880 il aménagea un jardin, dont la naissance fut formalisée en 1893 par une délibération de la commune de La Thuile. Le jardin prit le nom de son fondateur et il fut inauguré le 29 juillet 1897.

Ensuite il fut dirigé, entre autres, par Lino Vaccari et par Marco De Marchi, et parvint à accueillir plus de 4 000 espèces appartenant à la flore typique des Alpes. Il est considéré comme l'un des premiers jardins, non seulement au niveau local, avec une telle quantité d'espèces.

Détruit par les bombardements de la seconde Guerre mondiale, il devint territoire français avec le traité de Paris. Il demeura en état d'abandon jusqu'en 1978, lorsque la Société de la flore valdôtaine, par les soins d'Éphyse Noussan, lança son projet de restauration.

Même s'il se trouve en territoire français, il appartient à l'Ordre de Saint-Maurice et à la commune de La Thuile[1].

EnvironnementsModifier

 
Vue panoramique du jardin

Les environnements présents à la Chanousia sont rangés par thèmes :

La banque de graines (Semis) et les rochères sont en cours de restauration.

Notes et référencesModifier

  1. Les jardins botaniques de la Vallée d'Aoste et (it) Histoire du jardin alpin « Chanousia ».
  2. Espace d'échouage en bord d'un cours d'eau (ou de mer) fait de sable et de gravier.

BibliographieModifier

  • Bernard Janin, Chanousia, Aoste, éd. Musumeci, 1978
  • Lino Vaccari, La Chanousia : jardin botanique alpin au Petit-Saint-Bernard, Aoste, Imprimerie catholique, 1910
  • Lino Vaccari, L'abbé Pierre Chanoux recteur de l'Hospice du Petit-Saint-Bernard (1860-1909), Macerata, éd. Giorgetti, 1912

Articles connexesModifier

Liens externesModifier