Japan Academy Prize de la meilleure musique de film

Depuis sa première édition de 1978, le prix de l'Académie japonaise catégorie meilleure musique (最優秀音楽賞?) sai yūshū ongaku shō) honore les meilleurs compositeurs japonais de musique de film.

1981 est la seule année où sont annoncées quatre nominations au lieu de cinq. Le compositeur ayant le plus de succès dans cette catégorie est Joe Hisaishi, nominé neuf fois et cinq fois victorieux. Hisaishi, considéré comme l'un des compositeurs japonais de la musique de film le plus prolifique, est nommé une année pour un maximum de cinq films. Le deuxième compositeur le plus en vue est Masaru Satō, qui avec 12 nominations est celui qui est le plus cité et qui est couronné quatre fois.

Les films sont classés selon l'année de l'attribution.

Lauréats et nominésModifier

1978–1979Modifier

Année Lauréat Pour le film Nominations
1978 Yasushi Akutagawa Hakkodasan et Yatsu haka-mura Masaru Satō pour Arasuka monogatari et Shiawase no kiiroi hankachi
Hikaru Hayashi pour Aus dem Leben Chikuzans
Tōru Takemitsu pour Hanare goze Orin
Yūji Ōno pour Ningen no shōmei
1979 Tōru Takemitsu L'Empire de la passion et Moeru aki Yasushi Akutagawa pour Kichiku
Masaru Satō pour Kōtei no inai hachigatsu
Akira Ifukube pour Ogin-sama
Hikaru Hayashi pour Seishoku no ishibumi

1980–1989Modifier

Année Lauréat Pour le film Nominations
1980 Masaru Satō Ah! Nomugi toge (en), Yami no karyudo et Sanada Yukimura no bouryaku Shinichirō Ikebe pour Fukushū suruwa wareniari et Kosokade gokko
Yasushi Akutagawa pour Haitatsu sarenai santsu no tegami et Nichiren
Chuji Kinoshita pour Shodo satsujin: Musuko yo, Torakku yarō: Neppū 5000 kiro et Torakku yarō: Furusato to kyūbin
Isao Tomita pour Yasha-ga-ike
1981 Masaru Satō Ein ferner Schrei im Frühling Naozumi Yamamoto pour 203 kochi
Kentarō Haneda pour Fukkatsu no hi
Yasushi Akutagawa pour Furueru shita et Warui yatsura
1982 Ryūdō Uzaki Eki Station Takayuki Inoue pour Enrai
Masaru Satō pour Nihon no atsui hibi bôsatsu: Shimoyama jiken
Hikaru Hayashi pour Nihon Philharmonic Orchestra: Honoo no dai gogakusho et Hokusai manga
Yoshitaka Minami pour Slow na boogie ni shitekure
1983 Masato Kai Die Todestreppe Yasushi Akutagawa pour Verdacht et Maboroshi no mizuumi
Mitsuaki Kanno pour Kirūin Hanako no shôgai
Naozumi Yamamoto pour Seiha, Dai Nippon teikoku et Otoko wa tsurai yo: Torajiro ajisai no koi
Shunsuke Kikuchi pour Yūkai hōdō et Seishun no mon: Jiritsu hen
1984 Masaru Satō Yokiro Ryūichi Sakamoto pour Furyo – Merry Christmas, Mr. Lawrence
Vangelis pour Taro et Jiro in der Antarktis
Shinichirō Ikebe pour Die Ballade von Narayama et Okinawa no shonen
Kazuhiko Kato pour Tantei monogatari et Daijōbu, mai furendo
1985 Shinichirō Ikebe Les Enfants de Mac Arthur Masaru Satô pour Kita no hotaru
Stomu Yamashta pour Kūkai
Nobuyoshi Koshibe pour Shanhai bansukingu
Ryudo Uzaki pour Umitsubame Jyo no kiseki et Hare tokidoki satsujin
1986 Tōru Takemitsu Ran, Himatsuri et Shokutaku no nai ie Naozumi Yamamoto pour Biruma no tatekoto, Otoko wa tsurai yo: Torajiro renaijuku et Otoko wa tsurai yo: Torajiro shinjitsu ichiro
Takayuki Inoue pour Koibumi, Kapone oi ni naku et Seburi monogatari
Shigeru Umebayashi pour Sorekara et Tomo yo shizukani nemure
Masaru Satō pour Kai et Usugesho
1987 Takayuki Inoue Kataku no hito et Rikon shinai onna Naozumi Yamamoto pour Das Mädchen im Atelier et Otoko wa tsurai yo: Shibamata yori ai wo komete
Ryūichi Sakamoto pour Miez und Mops – Zwei tierische Freunde
Kazuhiko Kato pour Yabanjin no youni et Bakumatsu seishun graffiti: Ronin Sakamoto Ryoma
Tōru Takemitsu pour Yari no gonza
1988 Toshiyuki Honda Die Steuerfahnderin Shigeaki Saegusa pour Hikaru onna et Nijushi no hitomi
Kensaku Tanikawa pour Eiga joyu et Die Legende von der Mondprinzessin
Toshiaki Tsushima pour Yogisha
Masaru Satō pour Yoshiwara enjo, Der Bärenfänger et Hei no nakano korinai menmen
1989 Shigeaki Saegusa Tsubaki Hime et Yūshun Teizō Matsumura pour Tomorrow – ashita et Hoffnung und Schmerz
Masaru Satō pour Das Blut der Seidenstraße et On'na sakasemasu
Takayuki Inoue pour Hana no ran et Panda monogatari
Toshiyuki Honda pour Yojo no jidai et Marusa no onna II

1990–1999Modifier

Année Lauréat Pour le film Nominations
1990 Tōru Takemitsu Rikyu et Pluie noire Tomoyuki Asakawa pour A un
Tsuyoshi Nagabuchi pour Orugoru
Teizō Matsumura pour Der Tod eines Teemeisters
Ryudo Uzaki pour Shaso
1991 Shinichirō Ikebe Shōnen jidai, Rêves et Ruten no umi Keisuke Kuwata et Takeshi Kobayashi pour Inamura Jane
Joe Hisaishi pour Kanbakku, Tasumania monogatari, Tsuribaka nisshi 2 et Peesuke: Gatapishi monogatari
Reijiro Koroku pour Pod severnym siyaniyem et Gekido no 1750 hi
Teizō Matsumura pour Shikibu monogatari et Rōnin-gai
1992 Joe Hisaishi A Scene at the Sea, Flecki, mon ami, Futari et Fukuzawa Yukichi Shinichirō Ikebe pour Edo-jo tairan et Rhapsodie im August
Masaru Satō pour Kagerō, Daiyukai, Sensō to seishun et Tsuribaka nisshi 4
Gontiti pour Muno no hito
Teizō Matsumura pour Liebe braucht keine Worte
1993 Joe Hisaishi Seishun dendekedekedeke Akira Ifukube pour Gojira tai Mosura
Toshiyuki Honda pour Die Kunst der Erpressung
Masaru Hoshi pour O-Roshiya-koku suimu-dan
Tetsuji Hayashi pour Toki rakujitsu
1994 Joe Hisaishi Sonatine, mélodie mortelle, Haruka, nosutarujii et Mizu no tabibito: Samurai kizzu Isao Tomita pour Gakko
Shinichirō Ikebe pour Madadayo
Masato Kai pour Niji no hashi
Masaru Satō pour Waga ai no uta – Taki Rentaro monogatari
1995 Kiyoshiro Imawano 119 Kaoru Wada pour Chushingura gaiden yotsuya kaidan
Takahiro Kaneko pour Kappa
Masahiro Kawasaki pour Rampo
Kensaku Tanikawa pour 47 Ronin
1996 Tōru Takemitsu Sharaku Masaru Satō pour Himeyuri no tō
Masashi Sada et Takayuki Hattori pour Kura
Remedioa pour Love Letter
Hikaru Oe pour Shizukana seikatsu
1997 Yoshikazu Suo Shall we dance? Joe Hisaishi pour Kids Return
Toshiyuki Honda pour Sūpah no onna
Akira Senju pour Waga kokoro no ginga tetsudo: Miyazawa Kenji monogatari
Kensaku Tanikawa pour Yatsu haka-mura
1998 Taeko Oonuki Tokyo biyori Toshiyuki Honda pour Marutai no onn
Michiru Ōshima pour Shitsurakuen
Shinichirō Ikebe pour Der Aal
Takayuki Hattori pour Yukai et Radio-Zeit
1999 Joe Hisaishi Hana-bi Akira Senju pour Ai o kou hito
Yōsuke Yamashita pour Kanzō-sensei
Tomoyuki Asakawa pour Kizuna
Akihiko Matsumoto pour Odoru daisosasen

2000–2009Modifier

Année Lauréat Pour le film Nominations
2000 Joe Hisaishi L'Été de Kikujiro Joji Yuasa pour Fukuro no shiro
Masahiro Kawasaki pour Kin'yū fushoku rettō: Jubaku
Masamichi Amano pour Omocha
Ryouichi Kuniyoshi pour Poppoya
2001 Masaru Satō Après la pluie Masamichi Amano pour Battle Royale
Coba pour Kao
Michiru Ōshima pour Nagasaki burabura bushi
Norihito Sumitomo et Keishin pour Whiteout
2002 Gakuji Matsuda et Hitomi Shimizu The Waterboys Yōko Kumagai et Hidehiko Urayama pour Go
Ryouichi Kuniyoshi pour Hotaru
Shigeru Umebayashi pour Onmyoji
Isao Tomita pour Sennen no koi – Hikaru Genji monogatari
2003 Isao Tomita Le Samouraï du crépuscule Takashi Kako pour Amida-do dayori
Joe Hisaishi pour Dolls
Michiru Ōshima pour Hi wa mata noboru
Michiru Ōshima et Taku Takahashi pour Mohou-han
2004 Keiichi Suzuki Zatoichi Michiru Ōshima pour Ashura no gotoku
Akihiko Matsumoto pour Odoru daisosasen 2
Shinichirō Ikebe pour Spy Sorge
Akira Senju pour Yomigaeri
2005 Micky Yoshino et Hiroshi Kishimoto Swing Girls Tarō Iwashiro pour Blood & Bones
Tamiya Terashima pour Hanochi
Isao Tomita pour The Hidden Blade
Yōko Kumagai et Hidehiko Urayama pour Sekai no chūshin de, ai o sakebu
2006 Naoki Sato Always Sanchōme no Yūhi (en) Trevor Jones et Ryo Katsuji pour Bōkoku no īgisu
Tarō Iwashiro pour Haru no yuki
Michiru Ōshima pour Kita no zeronen
Tarō Iwashiro pour Semishigure
2007 Gabriele Roberto et Takeshi Shibuya Kiraware Matsuko no Isshō Michiru Ōshima pour Ashita no kioku
Isao Tomita pour Love and Honor – Bushi no ichibun
Joe Hisaishi pour Les Hommes du Yamato (Otokotachi no Yamato)
Yūsuke Honma pour The Uchōten Hotel
2008 Michiru Ōshima Bizan (en) Naoki Sato pour Always zoku san-chōme no yūhi
Shiina Ringo pour Sakuran
Yoshikazu Suo pour Soredemo boku wa yattenai
2009 Joe Hisaishi Ponyo sur la falaise Isao Tomita pour Kâbê
Joe Hisaishi pour Nokan – Die Kunst des Ausklangs
Gabriele Roberto pour Pako to mahô no ehon
Kiyoko Ogino pour Za majikku awâ

2010–2012Modifier

Année Lauréat Pour le film Nominations
2010 Shinichirô Ikebe Tsurugidake: Ten no ki Norihito Sumitomo pour Shizumanu taiyô
Shutoku Mukai pour Shonen merikensakku
Takashi Yoshimatsu pour Viyon no tsuma
Koji Ueno pour Zero no shôten
2011 Joe Hisaishi Akunin Kôji Endô pour 13 Assassins
Isao Tomita pour Otôto
Hidehiko Urayama, Yôko Kumagai pour Kondo wa aisaika
Grand Funk pour Beck
2012 Gorō Yasukawa Yōkame no Semi Kiyoko Ogino pour Sutekina kanashibari
Taisei Iwasaki pour Moteki
Yoshihiro Ike pour Tantei wa bar ni iru
Takashi Kako pour Saigo no chuushingura

Source de la traductionModifier