Janvier 1945 (guerre mondiale)

Chronologies
Années :
1942 1943 1944  1945  1946 1947 1948
Décennies :
1910 1920 1930  1940  1950 1960 1970
Siècles :
XIXe siècle  XXe siècle  XXIe siècle
Millénaires :
Ier millénaire  IIe millénaire  IIIe millénaire
Chronologie de la Seconde Guerre mondiale
Jan - Fév - Mar - Avr - Mai - Jun
Jul - Aou - Sep
Chronologies géographiques
Chronologies thématiques
Aéronautique Architecture Arts plastiques Automobile Bande dessinée Chemins de fer Cinéma Dadaïsme et surréalisme Disney Droit Échecs Économie Fantasy Football Littérature Musique populaire Musique classique Numismatique Parcs de loisirs Photographie Philosophie Radio Santé et médecine Science Science-fiction Sociologie Sport Télévision Terrorisme Théâtre
Calendriers
Romain · Chinois · Grégorien · Hébraïque · Hindou · Hégirien · Persan · Républicain

Chronologie de la Seconde Guerre mondiale

Décembre 1944 - - Février 1945

ÉvénementsModifier

  •  :
    • Rencontre De Gaulle - Eisenhower en présence de Churchill : l'ordre de repli allié, découvrant Strasbourg, est annulé[1].
    • Première contre-attaque alliée dans les Ardennes : la météo et le terrain enneigé, favorables à la défense, avantagent la défense allemande, réorganisée par Model[3].
  •  :
    • Hitler ordonne l'arrêt des opérations offensives dans les Ardennes et la retraite des unités allemandes sur leurs positions de départ. La retraite allemande, organisée, se fait pieds à pieds[1].
  •  :
    • Le , l'opération S-Day, nom de code du débarquement à Luçon, fut mise en œuvre. Plus de 70 navires de guerre américains pénétrèrent à sept heures du matin le golfe de Lindayen, les débarquements de troupes commençant une heure plus tard. La marine américaine subit des attaques de kamikazes, qui coulèrent plusieurs navires. L'aviation de la troisième flotte américaine réalisa de son côté des opérations de bombardements sur les cibles japonaises, connues sous le nom de raid en mer de Chine méridionale. Environ 175 000 hommes de la sixième armée américaine, commandés par le général Walter Krueger, réalisèrent la première vague de débarquement. Les troupes américaines avancèrent sans rencontrer beaucoup de résistance jusqu'au 23 janvier.
  •  :
    • Déclenchement de l'offensive d'hiver soviétique en Pologne par le 1er front biélorusse (Joukov) et le 1er front ukrainien (Koniev). L'offensive est également déclenchée sur les autres fronts par les 2ème front biélorusse (Rokossovski) et 3ème front biélorusse (Tcherniakovski).
  •  :
    • Attaque alliée contre le Nord du saillant créé par le succès allemand du mois précédent.
  •  :
    • Un second débarquement a lieu le 15 janvier au sud-ouest de Manille. Les Américains entament l'avance sur la capitale.
  •  :
    • Entrée de l'Armée rouge (Joukov) à Varsovie, évacuée par les unités allemandes en retraite.
    • Bombardement aérien de Magdebourg par 371 bombardiers britanniques.Plus de 4000 morts.
  •  :
    • Accélération de la retraite allemande dans les Ardennes.
    • À Moscou signature de l'armistice entre l'URSS et la Hongrie.
  •  :
    • Les troupes soviétiques franchissent l'Oder de part et d'autre de Francfort sur l'Oder. des petites têtes de pont sont conquises sur la rive gauche du fleuve. Ce franchissement marque le début d'une longue bataille d'usure sur la rive occidentale de l'Oder.
 
Atelier d'assemblage souterrain de Heinkel He 162 en . Le bombardement stratégique intensif des Alliés a conduit à la dispersion des usines d'armement.

Notes et référencesModifier

  1. a b et c Piketty 2013, p. 167.
  2. Piketty 2013, p. 169.
  3. Piketty 2013, p. 170.
  4. Piketty 2013, p. 168.
  5. Piketty 2013, p. 178.
  6. Piketty 2013, p. 179.

BibliographieModifier

  • (en) Ian Baxter, Hitler’s Headquarters, 1939–1945 : Rare Photographs from Wartime Archives, Pen & Sword (lire en ligne)
  • Guillaume Piketty, La bataille des Ardennes.16 décembre 1944-31 janvier 1945, , 240 p. (ISBN 9791021003743).