Ouvrir le menu principal

Jan Pietersz Zomer

graveur et marchand d'art néerlandais
Jan Pietersz. Zoomer
Jan Pietersz Zomer, by Nicolaas Verkolje.jpg
Portrait gravé par Nikolaas Verkolje (1717) d'après une peinture d'Arnold Boonen (en).
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 83 ans)
AmsterdamVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités

Jan Pietersz Zomer, J. P. Zoomer ou Jan Pietersz Somer (Amsterdam, 1641 - 1724) est un graveur, dessinateur, peintre, marchand d'art et collectionneur néerlandais.

BiographieModifier

Jan Pietersz Zomer est né à Amsterdam le [1].

Selon Arnold Houbraken, il a été l'élève de Pieter Jansz (en) et aurait voulu écrire sa biographie[1], mais n'a pu achever le troisième volume avant sa mort[2].

Il se marie le avec Jannetie Alberts[1].

Zomer est un marchand d'art, ce qui lui permet de connaître de nombreux artistes en personne, faisant des affaires avec eux. Houbraken le mentionne ainsi dans plusieurs biographies de son ouvrage : Zomer a été témoin de plusieurs événements malheureux, comme la difficile fin de vie de Matthias Withoos[3] ou la veille de la mort de Willem Kalf[4], ou en évoquant ses collègues, comme Nicolaes Berchem, qui aimait collectionner des estampes et avait dépensé 60 florins pour une gravure de Raphaël[5]. L'estampe de Rembrandt La Pièce aux cent florins porte ce nom parce que c'est le prix qu'aurait valu un ensemble d'œuvres du maître italien Marcantonio Raimondi en la possession de Zomer pour lequel Rembrandt aurait échangé son estampe, ce qui représente un prix extrêmement élevé pour une estampe à cette époque[6].

En tant qu'artiste, Zomer est connu pour ses portraits, ses dessins d'études, et en plus d'avoir réalisé des gravures d'estampes et des huiles sur toile, il a également produit des gravures sur verre[1].

Jan Pietersz Zomer meurt à Amsterdam le [1].

Notes et référencesModifier

  1. a b c d et e (en) « Fiche de Jan Pietersz Zomer », sur Rkd.nl (consulté le 31 mai 2017).
  2. (nl) Arnold Houbraken, « Pieter Janszen », dans De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, vol. 3, (lire en ligne), p. 356-257.
  3. (nl) Arnold Houbraken, « Mathias Withoos », dans De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, vol. 3, (lire en ligne), p. 356-257.
  4. (nl) Arnold Houbraken, « Willem Kalf », dans De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, vol. 3, (lire en ligne), p. 356-257.
  5. (nl) Arnold Houbraken, « Nicolaes Berchem », dans De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, vol. 3, (lire en ligne), p. 356-257.
  6. Edmé François Gersaint, P. C. A. Helle et Jean-Baptiste Glomy, Catalogue raisonné de toutes les pièces qui forment l’œuvre de Rembrandt, Paris, Chez Hochereau, l'aîné, , 326 p. (OCLC 8451071, lire en ligne), p. 50, 60-61.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (nl) P.J. Blok, P.C. Molhuysen, « Zomer, Jan Pietersz. » dans Nieuw Nederlandsch Biografisch Woordenboek, 1921 (lire en ligne)
  • (en) M. Royalton-Kisch, « Rembrandt, Zomer, Zanetti and Smith » dans Print Quarterly, no 10 (1993), p. 111-122
  • (en) Van Eynden, Van der Willigen, Geschiedenis der vaderlandsche schilderkunst, sedert de helft der XVIII eeuw, vol. 1 (1816), p. 194 ; « Jan Pietersz. Zomer » dans vol. 4 (1840), p. 119-120
  • (en) M. Plomp, « Jan Pietersz. Zomer's inscriptions on drawings », Delineavit et Sculpsit, no 17, mars 1997, p. 13-27
  • (nl) P. Schatborn, « Van Rembrandt tot Crozat - vroege verzamelingen van tekeningen van Rembrandt » dans Nederlands Kunsthistorisch Jaarboek, no 32 (1981), p. 11-54, 21-24
  • (fr) A. Wyatt, « Marques et monogrammes » dans Gazette des beaux-arts, 1869, p. 139
  • (fr) F. Lugt, Les Marques de collections de dessins et estampes, Amsterdam, 1921, no 1511
  • (nl) F. Lugt, Wandelingen met Rembrandt, 1915, p. 64-66

Liens externesModifier