Ouvrir le menu principal

Jan Klemens Branicki

personnalité politique polonaise
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Branicki.
Jan Klemens Branicki
Jan Klemens Branicki 1.PNG
Fonctions
Castellan de Cracovie
-
Jerzy August Mniszech (d)
Grand hetman de la Couronne (d)
-
Q63922330
-
Hetman de la Couronne (d)
-
Grand porte-étendard de la Couronne (d)
-
Q66200925
Q66201179
Q66200897
Q66190028
Grand échanson de Lituanie (d)
Q66201185
Artillery General of the Crown (d)
Q11779620
Polish elector (d)
Q66200888
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 82 ans)
BiałystokVoir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Famille
Branicki (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Père
Stefan Mikołaj Branicki (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoints
Katarzyna Barbara Radziwiłł (en)
Izabella Poniatowska (en)
Barbara Szembeck (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Grade militaire
Distinctions
POL COA Gryf.svg
blason

Jan Klemens Branicki de Gryf (ou Jean-Clément de Branicki) (1689-1771), hetman de la Couronne, voïvode de Cracovie (1746), castellan de Cracovie (1762).

Sommaire

BiographieModifier

Après avoir passé sa jeunesse en France où il servit dans les mousquetaires, il se mit à la tête d'une confédération formée contre Auguste II de Pologne pour obtenir le renvoi des troupes saxonnes. Atteignant son but (1717), il devint grand général de la Pologne sous Auguste III. Formant la coalition de Grodno contre l'influence russe, avec les Radziwill, il s'appura sur la France par la médiation de l'ambassadeur de Varsovie De Broglie. Porté au trône par le parti national qu'appuyait la France, après la mort d'Auguste, le parti russe ayant repris le dessus, il fut banni et dépouillé de ses biens (1764). Il se retira alors en Hongrie puis revint dans son pays à l’avènement de Stanisław Poniatowski après avoir obtenu de ne pas être inquiété. Il s'occupa alors d'embellir sa résidence de Białystok, surnommée le Versailles de la Pologne[1].

SourceModifier

  • Cet article comprend des extraits du Dictionnaire Bouillet. Il est possible de supprimer cette indication, si le texte reflète le savoir actuel sur ce thème, si les sources sont citées, s'il satisfait aux exigences linguistiques actuelles et s'il ne contient pas de propos qui vont à l'encontre des règles de neutralité de Wikipédia.

Notes et référencesModifier

  1. Dezobry et Bachelet, Dictionnaire de biographie, t. 1, Ch. Delagrave, , p. 38.

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :