James White (basket-ball)

joueur de basket-ball américain

James White
Image illustrative de l’article James White (basket-ball)
Fiche d’identité
Nom complet James William White IV
Nationalité Drapeau des États-Unis États-Unis
Naissance (37 ans)
Washington (États-Unis)
Taille 2,01 m (6 7)
Poids 91 kg (200 lb)
Surnom Vol75
Situation en club
Club actuel Drapeau : Philippines Phoenix Fuel Masters
Poste Arrière
Carrière universitaire ou amateur
2001-2002
2003-2006
Drapeau : États-Unis Gators de la Floride
Drapeau : États-Unis Bearcats de Cincinnati
Draft de la NBA
Année 2006
Position 31e
Franchise Trail Blazers de Portland
Carrière professionnelle *
SaisonClubMoy. pts
2006-2007
2006-2007
2007-2008
2008-2009
2009
2009-2010
2010-2011
2011-2012
2012-2013
2013-2014
2014-2015
2015-2016
2016-2017
2017-2018
2018-
Toros d'Austin
Spurs de San Antonio
Fenerbahçe Ülkerspor
Arsenal d'Anaheim
Rockets de Houston
Spartak Saint-Pétersbourg
Dinamo Sassari
VL Pesaro
Knicks de New York
Pallacanestro Reggiana
UNICS Kazan
Cedevita Zagreb
Petrochimi Bandar Imam
Pallacanestro Reggiana
Phoenix Fuel Masters
-
08,3
-
-
01,8
-
20,2
17,1
02,2
17,4
09,0
-
-
-
-

* Points marqués dans chaque club dans le cadre de la saison régulière du championnat national.

James William White IV est un joueur de basket-ball américain célèbre pour son dunk en longueur très puissant et ses capacités athlétiques mises en évidence lors du NCAA Slam Dunk Contest de 2006. Il a joué en NCAA dans l'équipe universitaire des Gators de Floride lors des saisons 2001 et 2002 et des Bearcats de Cincinnati de 2003 à 2006[1].

BiographieModifier

James White est sélectionné par les Trail Blazers de Portland lors de la Draft 2006 de la NBA, mais il est immédiatement envoyé aux Pacers de l'Indiana où il n'est pas conservé. Il joue par la suite quelques rencontres avec les Spurs de San Antonio.

En , il signe pour le club turc Fenerbahçe Ülkerspor. Après une seule saison en Turquie, il revient aux États-Unis pour évoluer en D League. Durant cette même saison, il signe deux contrats de dix jours successifs avec les Rockets de Houston, puis signe un nouveau contrat avec ceux-ci.

En septembre de la même année, un échange l'envoie chez les Denver Nuggets mais il n'est pas conservé par la franchise du Colorado à l'issue des matchs de pré-saison. Il rejoint alors le club russe Spartak Saint-Pétersbourg qui évolue en Superligue le .

En 2010, il rejoint le club Italien du Dinamo Basket Sassari dans la Lega A. Il est le meilleur marqueur de ce championnat cette saison avec une moyenne de 20,2 points par rencontre[2]. En , il signe un contrat d'un an avec le Scavolini Pesaro[3]

Le , il signe un contrat de vétéran minimum avec les Knicks de New York, contrat qui prend effet officiellement à compter du [2].

Il a réussi à faire un dunk entre ses jambes de la ligne des lancers francs, jamais quelqu'un ne l'avait fait auparavant.

White est nommé meilleur joueur de la 6e journée du Last 16 de l'EuroChallenge 2013-2014 avec une évaluation de 31 (28 points à 9 sur 15 au tir et 7 rebonds) dans une victoire cruciale du Pallacanestro Reggiana sur le KK Krka Novo Mesto[4].

Pour la saison 2014-2015, il s'engage avec le club russe de l'UNICS Kazan et ses statistiques en VTB United League sont de 9,0 points, 3,8 rebonds et 9,7 d'évaluation. En Euroligue il marque en moyenne 10 points, prend 4,9 rebonds pour une évaluation de 10,5 en 10 matchs et enfin en EuroCoupe, il marque 13,4 points et prend 3,3 rebonds pour une évaluation de 13,6. Après une saison collective bien en dessous des objectifs d'un effectif de bonne qualité, le club décide à l'intersaison de se séparer de plusieurs joueurs dont James White et D'Or Fisher[5]. Un mois plus tard, White signe un contrat chez le champion de Croatie, vice champion de la Ligue adriatique, le Cedevita Zagreb[6].

PalmarèsModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :