Ouvrir le menu principal
James Shigeta
Description de cette image, également commentée ci-après
James Shigeta (1968)
Naissance
Honolulu
Hawaï, États-Unis
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 85 ans)
Profession Acteur
Films notables The Crimson Kimono
Yakuza
Piège de cristal
Aniki, mon frère
Séries notables Au-delà du réel
Kung Fu
Magnum
Beverly Hills 90210

James Shigeta est un acteur américain, né le à Honolulu (Hawaï) et mort le [1].

Sommaire

BiographieModifier

Au cinéma, James Shigeta apparaît dans vingt-quatre films, majoritairement américains (plus quelques films étrangers ou coproductions). Le premier est The Crimson Kimono de Samuel Fuller (avec Glenn Corbett et Anna Lee), sorti en 1959, qui lui permet de gagner l'année suivante (1960) le Golden Globe de la révélation masculine de l'année. Le dernier est sorti en 2009.

Entretemps, mentionnons le film musical Au rythme des tambours fleuris d'Henry Koster (1961, avec Nancy Kwan), Yakuza de Sydney Pollack (1974, avec Robert Mitchum et Ken Takakura), Piège de cristal de John McTiernan (1988, avec Bruce Willis et Alan Rickman), ou encore Aniki, mon frère de Takeshi Kitano (son antépénultième film, 2000, avec le réalisateur et Omar Epps).

À la télévision, James Shigeta collabore à cinquante-quatre séries dès 1961, dont Au-delà du réel (deux épisodes, 1963-1964), Kung Fu (deux épisodes, 1974-1975), Magnum (deux épisodes, 1983-1986), et le feuilleton Beverly Hills 90210 (trois épisodes, 1999). La dernière à ce jour est la série d'animation Avatar, le dernier maître de l'air, pour laquelle il prête sa voix dans un épisode, diffusé en 2005.

Il contribue aussi à dix téléfilms, le premier étant A Carol for Another Christmas (en) de Joseph L. Mankiewicz (avec Peter Sellers et Sterling Hayden), diffusé en 1964. Parmi les neuf autres à ce jour (jusqu'en 1994), citons Tomorrow's Child de Joseph Sargent (1982, avec Stephanie Zimbalist et William Atherton).

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

Séries
Téléfilms

RécompenseModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier