James Patrick Mallory

Page d’aide sur l’homonymie Pour les articles homonymes, voir Mallory.

James Patrick Mallory est un archéologue et un indoeuropéaniste américano-irlandais. Né en 1945, il est professeur émérite à l'Université Queen's de Belfast, membre de l'Académie royale d'Irlande et rédacteur en chef du Journal of Indo-European Studies.

CarrièreModifier

Mallory reçut son Bachelor of Arts en histoire à l'Occidental College en Californie en 1967, puis servit trois ans dans l'armée de terre américaine comme sergent de la police militaire. Il reçut son doctorat en études indo-européennes de l'UCLA en 1975. Il a tenu plusieurs postes à la Queen's University depuis, où il devint professeur d'archéologie préhistorique en 1998.

Il a travaillé sur des fouilles en Irlande, mais ses recherches se sont surtout concentrées sur le début du Néolithique, sur l'âge du bronze en Europe et sur l'origine des hypothétiques Proto-Indo-Européens. Pour ce faire, il est partisan d'une approche générale qui inclut littérature, linguistique et preuves archéologiques. Cette approche l'a amené à devenir critique de son collègue Colin Renfrew, qui localise le foyer d'origine en Anatolie et associe son expansion avec celle de l'agriculture. Un élément central de sa critique est l'affirmation de la paléolinguistique comme un outil fiable, tandis que Renfrew en douterait à cause d'éléments qui iraient contre sa propre thèse.

En 2006, Mallory coécrit son The Oxford Introduction to Proto-Indo-European and the Proto-Indo-European World, qui détaille sa reconstruction du langage et imagine ce qu'il dit de la société qui le parlait, à la façon de Renfrew, de Marija Gimbutas et d'Émile Benveniste avant lui.

RéférencesModifier

Liens externesModifier