James Moody (saxophoniste)

saxophoniste et flûtiste américain
James Moody
Description de cette image, également commentée ci-après
James Moody
Informations générales
Naissance
Savannah (Géorgie)
Décès (à 85 ans)
San Diego (Californie)
Genre musical Jazz
Instruments Saxophone alto, saxophone ténor, flûte
Années actives 1946-2010

James Moody (né le à Savannah en Géorgie - mort le à San Diego en Californie[1],[2]) est un saxophoniste (alto & ténor) et un flûtiste américain, compositeur et chef d'orchestre de jazz.

BiographieModifier

Enfance et formationModifier

C'est par hasard qu'il naît à Savannah en Géorgie, où sa mère était de passage le . Il passe son enfance à Newark, dans le New Jersey. Il est mal classé à l'école et peine à réussir, à cause d'un problème d'audition : il entend plutôt mal les aigus. À l'adolescence, il commence à jouer du saxophone alto.

Service militaireModifier

Durant son service militaire, il ne peut se joindre à l'orchestre, réservé aux « blancs » (la ségrégation raciale étant, alors, encore en vigueur), et c'est donc dans un orchestre clandestin de « noirs » qu'il peut alors jouer.

CarrièreModifier

Il collabore plus de 40 ans, depuis 1946, avec Dizzy Gillespie[3] (1917-1993) et ne cesse de fréquenter les « géants » du jazz.

Dans les années 1990, il rend hommage à Frank Sinatra et Henry Mancini dans deux albums.

Moody's Mood for Love (1949), sa version solo de Mood for Love, est devenu un standard[3].

Vie privéeModifier

Ce n'est que le qu'il rend publique sa maladie terminale (un cancer du pancréas) et sa décision de ne plus subir de traitements, après sa chirurgie du . Il meurt le qui suit, après seulement quelques jours de réhospitalisation.Il repose désormais à San Diego (cimetière greenwood memorial park).

DiscographieModifier

En tant que leaderModifier

  • 1949: James Moody's Greatest Hits
  • 1951: More of James Moody's Greatest Hits
  • 1952: James Moody and his Modernists
  • 1954: Moody (Prestige)
  • 1954-55: James Moody's Moods (Prestige)
  • 1955: Hi Fi Party (Prestige)
  • 1955: Wail, Moody, Wail (Prestige)
  • 1956: Flute 'n the Blues (Argo)
  • 1956: Moody's Mood for Love (Argo)
  • 1958: Last Train from Overbrook (Argo)
  • 1959: James Moody (Argo)
  • 1960: Hey! It's James Moody (Argo)
  • 1960-61: Moody with Strings (Argo)
  • 1961: Cookin' the Blues (Argo)
  • 1962: Another Bag (Argo)
  • 1963: Great Day (Argo)
  • 1963: Comin' On Strong (Argo)
  • 1964: Running the Gamut (Scepter Records)
  • 1966: Moody and the Brass Figures (Milestone)
  • 1968-69: The Blues and Other Colours (Milestone)
  • 1969: Don't Look Away Now! (Prestige)
  • 1970: Teachers (Perception Records)
  • 1971: Heritage Hum (Perception)
  • 1971: Chicago Concert (Prestige) - avec Gene Ammons
  • 1972: Never Again! (Muse Records)
  • 1973: Feelin' It Together (Muse)
  • 1973: Sax and Flute Man (Paula Records)
  • 1976: Timeless Aura (Vanguard)
  • 1976: Sun Journey (Vanguard)
  • 1977: Beyond this World (Vanguard)
  • 1986: Something Special (Novus Records)
  • 1988: Sweet and Lovely (Novus)
  • 1991: Moving Forward (Novus)
  • 1995: Moody's Party: Live at the Blue Note (Telarc Jazz; celebrating his 70th birthday)
  • 1997: Moody Plays Mancini (Warner Bros.)
  • 1999: James Moody And The Swedish All-Stars (Concord)
  • 2003: Homage (Savoy)
  • 2005: The World is a Ghetto (Fuel 2000 Records)
  • 2009: Moody 4A (IPO)
  • 2010: Moody 4B (IPO)

En tant que sidemanModifier

Avec Art Farmer

  • New York Jazz Sextet: Group Therapy (Scepter, 1966)

Avec Gil Fuller

  • Night Flight (Pacific Jazz, 1965) - tous les titres sortis sur la réédition CD de Gil Fuller & the Monterey Jazz Festival Orchestra featuring Dizzy Gillespie

Avec Dizzy Gillespie

  • The Complete RCA Victor Recordings (Bluebird, 1937-1949 [1995])
  • The New Continent (Limelight, 1962)
  • Something Old, Something New (Philips, 1963)
  • Dizzy Goes Hollywood (Philips, 1964)
  • The Cool World (Philips, 1964)
  • Jambo Caribe (Limelight, 1964)
  • The Melody Lingers On (Limelight, 1966)
  • Swing Low, Sweet Cadillac (Impulse!, 1967)
  • The Dizzy Gillespie Reunion Big Band (MPS, 1968)
  • The Real Thing (Perception, 1969)
  • Musician, Composer, Raconteur (Pablo, 1981)
  • Live at the Royal Festival Hall (Enja, 1989)

Avec The Dizzy Gillespie Alumni All-Stars

  • Dizzy's World directed by Jon Faddis (1999)
  • Things to Come (2001)

Avec Dexter Gordon

  • The Tower of Power! (Prestige, 1969)
  • More Power! (Prestige, 1969)

Avec Milt Jackson

  • Big Bags (Riverside, 1962)
  • Milt Jackson at the Museum of Modern Art (Limelight, 1965)
  • Milt Jackson and the Hip String Quartet (Verve, 1968)

Avec Elvin Jones

Avec Charles Mingus

  • Charles Mingus and Friends in Concert (Columbia, 1972)

Avec Lalo Schifrin

  • Once a Thief and Other Themes (Verve, 1965)

Avec Bobby Timmons

  • Got to Get It! (Milestone, 1967)

Avec Cedar Walton

  • Soul Cycle (Prestige, 1969)

Avec Tubby Hayes

Avec Roberta Gambarini

  • Easy To Love (Groovin' High/Kindred Rhythm, 2006) Moody joue du saxophone ténor et chante avec Roberta sur "Lover Man" et "Centerpiece,"

Voir aussiModifier

Source initialeModifier

Notes et référencesModifier

  1. (en) George Varga, « A jazz giant passes: James Moody, 1925-2010 », The San Diego Union-Tribune,‎ 2010 (signonsandiego.com) (lire en ligne).
  2. (en) Peter Keepnews, « James Moody, Jazz Saxophonist, Dies at 85 », The New York Times,‎ (lire en ligne).
  3. a et b (en) « Biographie », sur le site jamesmoody.com (consulté le ).

Liens externesModifier