James Grant (8e baronnet)

Sir James Grant de Grant, 8e baronnet, (, Moray - , Castle Grant) est un propriétaire foncier et homme politique écossais [1]. Il est surnommé le bon Sir James [2].

James Grant
Fonctions
Membre du 12e parlement de Grande-Bretagne (d)
Membre du 17e Parlement de Grande-Bretagne (d)
Titre de noblesse
Baronnet
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 72 ans)
Castle Grant (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Formation
Activité
Père
Ludovick Grant (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Mère
Lady Margaret Ogilvy (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Conjoint
Jean Duff (d) (depuis )Voir et modifier les données sur Wikidata
Enfants
Francis Ogilvy-Grant, 6e comte de Seafield
Lady Margaret Grant (d)
Alexander Grant (d)
James Thomas Grant (d)
Robert Henry Grant (d)
Lady Penuel Grant (d)
Lady Anne Margaret Grant (d)
Magdalene Grant (d)
Christina Teresa Grant (d)
Lewis Grant-Ogilvy, 5e comte de Seafield
Jane Grant (d)
Unknown son Grant (d)
Mary Sophia Grant (d)
Alexander Hope Grant (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Membre de
Arme
Titre honorifique
Sir

BiographieModifier

 
James Grant of Grant, John Mytton, l'hon. Thomas Robinson et Thomas Wynne par Nathaniel Dance-Holland, ca. 1760.

Grant est le fils de Sir Ludovick Grant, 7e baronnet, et de Lady Margaret Ogilvy, fille de l'homme d'État James Ogilvy (4e comte de Findlater). Né à Moray, en Écosse, il fait ses études à la Westminster School et au Christ's College de Cambridge [3]. Il succède à son père comme député d'Elginshire en 1761, siège qu'il occupe jusqu'en 1768.

En 1773, Grant succède à son père comme huitième baronnet de Colquhoun. En 1783, il est co-fondateur de la Royal Society of Edinburgh et est son premier président en physique [4].

 
Castle Grant

De 1790 à 1795, il est député du Banffshire. Il est également Lord Lieutenant d'Inverness.

Il est décédé au siège familial de Castle Grant en février 1811, à l'âge de 72 ans, et est remplacé par son fils Lewis Alexander Grant, qui plus tard cette année-là succède à son cousin comme cinquième comte de Seafield.

FamilleModifier

Il épouse Jean Duff, fille d'Alexander Duff de Hatton, en 1763. Ils ont 14 enfants, dont sept ont survécu jusqu'à l'âge adulte. Elle est décédée en 1805.

Ils ont notamment Lewis Grant-Ogilvy (5e comte de Seafield) FRSE (1767-1840) et le Colonel Francis Ogilvy-Grant (6e comte de Seafield) (1778-1853).

Sa sœur, Penuel Grant, épouse l'auteur écossais Henry Mackenzie.

RéférencesModifier

  1. Charles D Waterston et A Macmillan Shearer, Former Fellows of the Royal Society of Edinburgh 1783-2002: Biographical Index, vol. I, Edinburgh, The Royal Society of Edinburgh, (ISBN 978-0-902198-84-5, lire en ligne)
  2. http://thepeerage.com/p18879.htm#i188789
  3. Grant, James dans (en) J. Venn et J. A. Venn, Alumni Cantabrigienses, Cambridge, Angleterre, Cambridge University Press, 1922–1958 (ouvrage en 10 volumes)
  4. Biographical Index of Former Fellows of the Royal Society of Edinburgh 1783–2002, The Royal Society of Edinburgh, (ISBN 0 902 198 84 X, lire en ligne)

Liens externesModifier