James F. Byrnes

personnalité politique américaine

James F. Byrnes
Illustration.
Fonctions
104e gouverneur de Caroline du Sud

(4 ans et 2 jours)
Prédécesseur Strom Thurmond
Successeur George Bell Timmerman Jr.
49e secrétaire d'État des États-Unis

(1 an, 6 mois et 18 jours)
Président Harry S. Truman
Gouvernement Administration Truman
Prédécesseur Edward R. Stettinius, Jr
Successeur George Marshall
Juge assesseur de la Cour suprême des États-Unis

(1 an, 2 mois et 25 jours)
Prédécesseur James Clark McReynolds
Successeur Wiley Blount Rutledge
Sénateur des États-Unis
représentant la Caroline du Sud

(10 ans, 4 mois et 4 jours)
Prédécesseur Coleman Livingston Blease
Successeur Alva M. Lumpkin
Représentant des États-Unis
pour le 2e district de Caroline du Sud

(14 ans)
Prédécesseur James O'H. Patterson
Successeur Butler B. Hare
Biographie
Date de naissance
Lieu de naissance Charleston (Caroline du Sud)
(États-Unis)
Date de décès (à 89 ans)
Lieu de décès Columbia (Caroline du Sud)
(États-Unis)
Parti politique Parti démocrate
Religion Église épiscopale des États-Unis

James F. Byrnes
Secrétaires d'État des États-Unis

James Francis Byrnes, né le [1] à Charleston (Caroline du Sud) et mort le à Columbia (Caroline du Sud), est un homme politique américain. Membre du Parti démocrate, il est représentant de Caroline du Sud entre 1911 et 1925, sénateur du même État entre 1931 et 1941, juge assesseur de la Cour suprême des États-Unis entre 1941 et 1942, secrétaire d'État des États-Unis entre 1945 et 1947 dans l'administration du président Harry S. Truman puis gouverneur de Caroline du Sud entre 1951 et 1955.

BiographieModifier

Avocat et représentant, puis sénateur, démocrate de Caroline du Sud, il soutient les lois sur la neutralité et le prêt-bail.

Nommé à la Cour suprême par le président Franklin Delano Roosevelt, il démissionne en 1942 et dirige l'économie de guerre au travers de l'Office of War Mobilization (en).

Secrétaire d'État du président Harry S. Truman de 1945 à 1947, il participe à la conférence de Potsdam et oriente la politique étrangère des États-Unis d'après-guerre.

Il est gouverneur de Caroline du Sud de 1951 à 1955.

Il publie en 1947 des mémoires Speaking Frankly, qi sont en français sous le titre, Cartes sur table et publiés la même année par l'éditeur Morgan.

RéférencesModifier

  1. Certaines sources avancent une naissance en 1879.

Liens externesModifier

Articles connexesModifier