Jak and Daxter: The Precursor Legacy

jeu vidéo de 2001

Jak and Daxter:
The Precursor Legacy
Image illustrative de l'article Jak and Daxter: The Precursor Legacy

Éditeur Sony Computer Entertainment
Développeur Naughty Dog
Concepteur Jason Rubin

Début du projet Hiver 1999
Date de sortie Drapeau des États-Unis 4 décembre 2001
Drapeau de l’Union européenne 7 décembre 2001
Drapeau : Japon 20 décembre 2001
Drapeau : Corée du Sud 1 janvier 2002
Genre Plates-formes, aventure
Mode de jeu Un joueur
Plate-forme PlayStation 2, PlayStation 3, PlayStation Vita, PlayStation 4
Média DVD-ROM
Contrôle DualShock 2

Évaluation ESRB : E ?
SELL : Pour tous publics

Jak and Daxter: The Precursor Legacy est un jeu vidéo de plates-formes, développé par Naughty Dog et édité par Sony Computer Entertainment en 2001 sur PlayStation 2. C'est le premier épisode de la série Jak and Daxter.

En 2012, le jeu a été remastérisé en haute définition et porté dans une compilation disponible sur PlayStation 3 puis en 2013 sur PlayStation Vita : The Jak and Daxter Trilogy. Le jeu est ensuite porté sur Playstation 4, dans un premier temps seul, le mais également dans un pack (comprenant tous les jeux de la série) le .

TrameModifier

Jak et Daxter sont deux amis qui vivent dans le Village des Sables. Un jour, alors qu'ils se rendent sur l’Île de la Brume, bravant ainsi l'interdiction du Sage vert Samos Hagaï, ils observent un rassemblement de Lurkers – sorte de monstres se rapprochant des gorilles qui deviendront les principaux ennemis des deux compères tout au long du jeu. Les deux amis décident alors de prendre la fuite et prennent le chemin du retour, lorsque Daxter tombe dans un puits contenant de l'Éco noire et se transforme en « beloutre », sorte de chimère ressemblant à un mélange entre une belette et une loutre.

De retour au Village des Sables, Samos, informé de la situation, leur explique alors que seul le Sage Gol Acheron, expert en Éco noire, est capable de rendre à Daxter sa forme originale, mais que ce Gol vit loin du village, vers le Nord. De plus, les portails de téléportation, permettant un voyage rapide entre les demeures des Sages, semblent tous fermés, ce qui ne laisse d'autre choix que d'emprunter la route, sur un trajet difficile et parsemé d'embûches. Commence alors pour Jak un long voyage avant la guérison de son ami.

La première étape de ce voyage emmènera Jak vers le Village de Pierre, où réside le Sage Bleu. Pour s'y rendre, il faudra passer par le Canyon de Feu qui sépare les deux villages traversés, ce qui sera fait à bord d'un véhicule volant, nommé Zoomer Anti-GraV (conçu par la fille de Samos, Keira). Une fois sur place, Jak découvre que le Sage Bleu a disparu, et il est informé de la menace qui plane sur le paisible village : un Lurker géant, nommé Klaww, envoie continuellement des rochers enflammés sur les habitations, et semble déterminé à ne laisser derrière lui qu'un champ de ruines. Jak finira finalement par battre ce monstre, mettant ainsi fin au cauchemar des villageois.

Le périple continuant, le duo se dirige vers le Cratère Volcanique, où le Sage Rouge a élu domicile. Ils apprennent alors que tous les Sages, à l'exception de Samos, ont été capturés par les commandants des Lurkers, qui s'avèrent être Gol et sa sœur jumelle Maïa, les seuls capables de soigner Daxter de sa métamorphose. Les deux compères continuent alors leur voyage, décidés à mettre un terme aux agissements de Gol et Maïa, et arrivent au laboratoire du Sage Jaune après avoir passé le Canal Lavique, rejoints par Keira, une fois le portail de téléportation du Sage Jaune remis en état de marche. Elle leur apprend alors la nouvelle de l'enlèvement de son père Samos, qui a donc rejoint les trois autres Sages dans leur captivité.

Enfin, la dernière étape de leur voyage mène nos héros à l'intérieur de la citadelle de Gol et Maïa, où Jak parvient à délivrer tous les Sages de leur emprisonnement. Ils y trouvent également des silos remplis d'Éco noire, que Gol s'apprêtait apparemment à déverser sur le monde. Cependant, grâce aux pouvoirs des quatre sages réunis et à l'Éco de lumière que les silos d'Éco (jaune, rouge, bleu et vert) ont créé, Jak put finalement porter un coup fatal à Gol et à sa sœur Maïa, et mettre un terme à leurs funestes desseins, mais condamnant Daxter à rester un animal.

Si le joueur obtient cent piles d'énergie, une porte s'ouvre et de la lumière en sort (il y a cent-une piles d'énergie, mais une a été jugée trop difficile lors de tests).

On saura ce qui se cache derrière cette porte au début du second opus, Jak II : Hors-la-loi.

Système de jeuModifier

Project Y nommé plus tard Jak and Daxter: The Precursor Legacy est un jeu de plates-formes dans la lignée de Crash Bandicoot, créé par la même équipe de développement, à savoir Naughty Dog. Le mécanisme du jeu est, toutefois, assez proche de Super Mario 64.

Les commandes sont donc assez similaires : le joueur contrôle Jak, et dispose d'un double saut, ainsi que de la capacité à donner des coups de poing, ou de faire la toupie, mouvement emblématique de la série Crash Bandicoot. Jak peut également rouler, ramper et nager, bien que les mers soient rendues très dangereuses par la présence de poissons carnivores voraces.

D'autres phases de jeu sont disponibles au cours de l'aventure, comme des trajets en engins volants (le Zoomer Anti-GraV) ou sur le dos d'un gros oiseau (nommé Flut-Flut).

DoublageModifier

Voix originalesModifier

Voix françaisesModifier

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier