Ouvrir le menu principal
Jacques Thomet
Defaut.svg
Fonction
Rédacteur en chef
Biographie
Naissance
Nationalité
Activités

Jacques Thomet est un journaliste et essayiste français, né le à Vesoul Haute-Saône, ancien rédacteur en chef à l'AFP.

BiographieModifier

Jacques Thomet effectue toutes ses études à Besançon. Licencié en histoire, il est reçu au Centre de formation des journalistes à Paris en 1970, et paie sa scolarité en distribuant la presse à l'ex-ORTF.

Il commence sa carrière, en 1974, au Provençal, à Manosque (Alpes-de-Haute-Provence) puis à l'AFP la même année. Il y passe 33 ans, d'abord à Nice, puis à la Havane, Paris (rédacteur en chef-adjoint), Rio de Janeiro, Washington DC (directeur commercial), Paris (desk France), Bogota (pour la Colombie, le Venezuela, l'Équateur et les Caraïbes), et Paris (grande nuit) pour terminer en tant que rédacteur en chef. En 1984, il est détenu une journée à La Paz en Bolivie pour une dépêche sur la drogue[1]. À Cuba, le régime tente, sans succès, de l'impliquer publiquement, dans une prise d'otages à l'ambassade d'Équateur en 1981. Il est candidat en 1996 à la présidence de l'AFP, mais c'est Jean Miot qui est finalement retenu[2]. Il prend sa préretraite en 2006.

Il a publié plusieurs livres : sur l'affaire Íngrid Betancourt, un autre sur l'AFP, et un autre sur l'affaire d'Outreau, à charge contre les futurs acquittés [3],[4].

EssaisModifier

  • Ingrid Betancourt : histoire de cœur ou raison d'État ?, Hugo Doc, 2006, 221 p. (OCLC 420915588)
  • AFP, 1957-2007 : les soldats de l'information, Paris, Hugo doc, 2007, 463 p. (OCLC 176929220)
  • Les secrets de l'opération Bétancourt, Paris, Fayard, 2008, 290 p. (OCLC 269436927)
  • Retour à Outreau - Contre-enquête sur une manipulation pédocriminelle, Saint-Denis, Kontre Kulture, 2013, 334 p. (OCLC 858216130)

Notes et référencesModifier

  1. « Bolivie », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  2. « La candidature de Jean Miot trouble le jeu successoral à l'AFP », Le Monde,‎ (lire en ligne)
  3. LCP Assemblée nationale, ça vous regarde, diffusée le 21 mars 2013
  4. Lucie Soullier et Florence Aubenas, « Outreau : trois semaines dans l’ombre des « révisionnistes » », Le Monde,‎ (lire en ligne)

Voir aussiModifier