Jacques Siclier

journaliste, scénariste, historien, critique de cinéma et écrivain français

Jacques Siclier est un journaliste, scénariste, historien, critique de cinéma et écrivain français, né le à Troyes et mort le à Paris.

Jacques Siclier
une illustration sous licence libre serait bienvenue
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 86 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacques Émile René SiclierVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activités
Autres informations
A travaillé pour

CarrièreModifier

Jacques Siclier a été critique de cinéma pour Le Monde et Télérama[1]. Il a collaboré aux Cahiers du cinéma pendant deux ans, à la fin des années 1950. Il a également fait partie de l'équipe des critiques de cinéma de l'émission radiophonique Le Masque et la Plume.

Chroniqueur de télévision au Monde à partir de 1960, il a signé les scénarios de deux feuilletons télévisés, Janique Aimée et Les Habits noirs[2].

Il a joué, en 1980, dans Arsène Lupin joue et perd d’Alexandre Astruc.

Il a été membre du jury à la Mostra de Venise 1992.

PublicationsModifier

  • Le Mythe de la femme dans le cinéma américain, Éditions du Cerf, 1956
  • La Femme dans le cinéma français, Éditions du Cerf, 1957
  • Ingmar Bergman, Éditions universitaires, 1960
  • Nouvelle vague ?, Éditions du Cerf, 1961
  • Guitry, Anthologie du cinéma, 1966
  • Un Homme Averty, Jean-Claude Simoen, 1976
  • La France de Pétain et son cinéma, Henri Veyrier, 1981
  • Les Nuits de juillet, Seghers, 1991
  • Le Cinéma français, 2 volumes, Ramsay, 1996

En collaborationModifier

Notes et référencesModifier

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

  • Pierre Le Quéau, 20 ans de sociologie de l'art : bilan et perspectives : Marseille 1985-Grenoble 2005, actes du colloque international de Grenoble, L'Harmattan, 2007, p. 108-111 (ISBN 9782296044111)

Liens externesModifier