Jacques Paul Vergnes

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vergnes.

Jacques Paul Vergnes
Jacques Paul Vergnes

Naissance
Tonneins (Lot-et-Garonne)
Décès (à 85 ans)
Marmande (Lot-et-Garonne)
Origine Drapeau de la France France
Arme Génie
Grade Général de brigade
Années de service 1773-1811
Autres fonctions Préfet de la Haute-Saône

Jacques Paul Vergnes, né le à Tonneins (Lot-et-Garonne), mort le à Marmande (Lot-et-Garonne), est un général français de la Révolution et de l’Empire.

États de serviceModifier

Il entre en service le 31 janvier 1773, comme élève à l’école royale du génie de Mézières, et il en sort le 18 janvier 1775 avec le grade de lieutenant. Il reçoit son brevet de capitaine le 19 mars 1786 à l’armée du Nord, et celui d’adjudant-général lieutenant-colonel le 15 novembre 1792, à l’armée de l'Intérieur.

Il est nommé colonel le 2 février 1793, à l’armée du Nord, et il est promu général de brigade le 5 mai 1793. Il assume les fonctions de chef d’état-major de l’armée des côtes de Brest, et le 29 juin il participe à la défense de Nantes. Il est suspendu de ses fonctions le 14 octobre 1793, soupçonné de trahison, il est arrêté à Rennes le 2 novembre 1793.

Il est mis en congé de réforme le 13 novembre 1799, et le 2 mars 1800, il devient préfet de Haute-Saône, poste qu’il occupe jusqu’au 25 février 1804. Le 15 août 1809, il est rappelé en activité, comme commandant de 3 cohortes de la Garde nationale envoyé à l’armée d’Anvers, et il est remis en non activité le 20 octobre 1809. Il est admis à la retraite le 11 juin 1811.

Il est mort le 12 février 1841, à Marmande.

Articles connexesModifier

SourcesModifier