Ouvrir le menu principal

Jacques Le Groignec

officier général français

Jacques Le Groignec
Jacques Le Groignec

Naissance
Nouméa
Décès
Origine Drapeau de la France France
Arme Armée de l'air
Grade Général de corps aérien
Années de service 1937-1974
Commandement Escadron de chasse 1/2 Cigognes
11e escadre de chasse
11e brigade de chasse
Zone aérienne de défense Nord
Conflits Deuxième Guerre mondiale
Distinctions Commandeur de la Légion d'honneur
Croix de guerre 39-45
Médaille de l'Aéronautique
Air Medal

Jacques Le Groignec est un officier général de l'armée de l'Air française, né le à Nouméa et décédé le .

Sommaire

BiographieModifier

Entré à l'École de l'air en 1937 après des classes préparatoires au Prytanée national militaire, il participe à tous les conflits majeurs dans lesquels la France est engagée à partir de 1939. Fidèle au maréchal Pétain, il combat en Syrie contre les Britanniques. Mais, après le débarquement anglo-américain en Afrique du Nord, l'Armée Française d'Afrique du Nord rejoint les Alliés, et Jacques Le Groignec intègre les forces aériennes. À la fin de la guerre, il commande une escadrille de Spitfire au sein d'un groupe de chasse issu de l'armée d'Afrique, notamment au mois de mars 1945, lorsque le front est à Cologne. Six fois cité contre la Luftwaffe, pour faits d'armes, notamment le 18 juin 1940.

Commandant d'escadrille, puis d'escadron et d'escadre de chasse, il poursuit, à la sortie de l'École de guerre, une carrière opérationnelle. Après avoir participé à la guerre d'Indochine, à la guerre d'Algérie, et à la crise du canal de Suez, il a dirigé pendant trois ans les études du Centre des hautes études militaires (CHEM), puis est nommé, en 1970, général de corps aérien et membre du Conseil supérieur de l'air. Il achève sa carrière active en 1974, au poste de commandant de la Défense aérienne.

D'octobre 2000 à son décès, il fut président de l'Association pour défendre la mémoire du maréchal Pétain (ADMP). Il était également proche de l'Action française.

OuvragesModifier

  • Entre ciel et terre, France 39-40 - Syrie 41 - Allemagne 44-45 - Indochine - Suez - Algérie (1988)
  • Pétain – Gloire et sacrifice (1991)
  • Le Maréchal et la France ()
  • Pétain et les Américains (1995)
  • Pétain et les Allemands (1997)
  • Pétain et de Gaulle (1998)
  • Pétain face à l’histoire (2000)
  • Jean Mermoz, l'archange (2002)
  • L'Étoile jaune – La double ignominie ()
  • Réplique à l'amiral de Gaulle (avec Henri-Christian Giraud, Georges Hirtz, Jean-Robert Gorce, 2004)
  • Philippique contre des Mémoires gaulliens (2004)
  • Réplique aux diffamateurs de la France 1940-1945 (Nouvelles éditions latines, 2006)

PrixModifier

Liens externesModifier