Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les personnes ayant le même patronyme, voir Hermant.

Jacques Hermant
Image illustrative de l’article Jacques Hermant
Jacques Hermant.
Présentation
Naissance
Paris
Décès (à 75 ans)
Paris
Nationalité Français
Activités Architecte

Jacques Hermant, parfois appelé Jacques-René ou René-Jacques Hermant, est un architecte français né le à Paris où il est mort le [1].

Sommaire

BiographieModifier

 
Verrière charpente métallique du siège parisien de la Société générale.

Fils de l'architecte Achille Hermant - et demi-frère de l'écrivain Abel Hermant -, Jacques Hermant a été parmi les architectes de la fin du XIXe siècle et du début du XXe siècle, un pionnier pour l'utilisation du béton armé dans la construction des bâtiments. Il a participé aux travaux de la première commission du ciment armé qui devait permettre la rédaction de l'Instruction ministérielle relative à l'emploi du béton armé de 1906.

Jacques Hermant a été professeur à l'École des beaux-arts de Paris.

Il a été architecte en chef de la Ville de Paris et du Gouvernement.

Principaux ouvragesModifier

DistinctionsModifier

Notes et référencesModifier

  1. Notice d'autorité de la BNF
  2. Protections patrimoniales, 17e arrondissement, Ville de Paris, Règlement du PLU, tome 2, annexe VI, p. 223 à 432.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • Isabelle Ducos-Rouge, « La « cité des centaures » : l'architecture du quartier des Célestins par Jacques Hermant, 1890-1905 », dans Livraisons d'histoire de l'architecture, 2003, no 6, p. 47-67 (lire en ligne)

Article connexeModifier

Liens externesModifier