Jacques Gérard

as de l'aviation de la Première guerre mondiale

Jacques Gérard
Naissance
Paris
Décès (à 27 ans) (à 27 ans)
Origine Drapeau de la France France
Allégeance France
Arme Aéronautique militaire
Grade Caporal, puis Adjudant
Années de service 113e régiment d'infanterie-Escadrille 18, Escadrille 65 (en)
Conflits Première Guerre mondiale
Faits d'armes 8 victoires aériennes
Distinctions Médaille militaire, Croix de Guerre, Chevalier de la Légion d'honneur

Jacques Gérard (1890-1918) est un as de l'aviation de la Première guerre mondiale, avec 8 victoires[1] reconnues en combat aérien, mort au combat en juillet 1918[1],[2],[3].

BiographieModifier

Né le , fils d'Alphonse Gérard et Madeleine Boivin, il est étudiant[4] quand il intègre en tant qu'appelé le 113e régiment d'infanterie en octobre 1915. Il est affecté comme mécanicien et chauffeur, est à cette occasion en contact avec les laboratoires mobiles de photographie aérienne. Il est versé dans l'aviation en août 1917 après avoir obtenu son brevet de pilote à Dijon en juin 1917[4] à l'Escadrille 18. Il suit un entraînement à Pau et à Cazaux et est affecté à l'Escadrille 65 (en) en novembre 1917. Il est à cette époque promu caporal[5].

Il est promu sergent en janvier 1918, puis adjudant le .

Le , il est tué au combat dans un engagement contre cinq appareils allemands[5].

Liste des victoiresModifier

Victoires dans l'ordre chronologique. La note n.c indique « non confirmé ».

 
Un chasseur biplan SPAD S.VII similaire à celui utilisé par Jacques Gérard au combat.
Numéro Date Appareil piloté Appareil adverse Issue du combat Lieu Note
1 30 janvier 1918 Chasseur biplan SPAD S.VII S4236[1] Avion allemand Abattu Beine Victoire partagée avec Jules Covin (en) et deux autres pilotes de l'escadrille Spa31
2 31 mars 1918 Spad S.VII[5] S4236 Avion allemand[6] Abattu Lagny Victoire partagée avec Charles Nungesser
3 21 avril 1918 Spad S.VII S4236 Biplace allemand de reconnaissance Abattu Ételfay Victoire partagée avec Georges Lienhart
4 23 avril 1918 Spad S.VII S4236 Biplace allemand de reconnaissance Abattu Le Ployron Victoire partagée avec un autre pilote
5 Spad S.VII S4236 Biplace allemand de reconnaissance Abattu Rollot
6 6 juin 1918 Spad S.VII S4236 Avion allemand Abattu Longpont
7 25 juin 1918 Spad S.VII S4236 Avion allemand Abattu
8 28 juin 1918 Spad S.VII S4236 Albatros Abattu Chaudun[5],[1]
n.c Spad VII S4236
n.c Spad VII[5] S4236

Notes et référencesModifier

  1. a b c et d (en)Jacques Gérard, fiche sur www.theaerodrome.com, rubrique Aces.
  2. (en) Norman L R Franks, Nieuport aces of World War 1, Oxford England, Osprey, coll. « Osprey aircraft of the aces » (no 33), (ISBN 978-1-855-32961-4), p. 59–60
  3. Over the front, p. 165. (Remarque : l'aviation française utilisait en préfixe des sigles pour désigner le matériel volant utilisé par l'unité de combat : C pour Caudron, N pour Nieuport).
  4. a et b Fiche de Jacques Gérard sur le site Mémoire des Hommes.
  5. a b c d et e Over the front, p. 165.
  6. Over the front, p. 199.

Ouvrages de référenceModifier

Article connexeModifier

Liens externesModifier