Jacques Devos

auteur de bande dessinée belge
Jacques Devos
Nom de naissance Jacques Devos
Naissance
Bruxelles, Belgique
Décès (à 67 ans)
Auteur
Langue d’écriture Français
Genres

Œuvres principales

Jacques Devos, né le à Bruxelles (Belgique) et mort le , est un auteur de bande dessinée belge, principalement connu pour la série Génial Olivier.

BiographieModifier

Le , Jacques Devos naît à Bruxelles. Avant de commencer la bande dessinée, diplômé mécanicien, il travaille pendant vingt ans dans l'entreprise de vélos de son père.

En 1961, il débute la bande dessinée en scénarisant des mini-récits pour le journal Spirou.

De 1962 à 1965, il écrit le scénario de Tim et Tom et, de 1963 à 1968, celui de la série Whamoka et Whikilowat pour Louis Salvérius.

De 1964 à 1966, il produit le scénario de Djinn pour Kiko.

Avec Hubuc, il réalise Alertogas et Victor Sébastopol, puis reprend cette dernière série seul à partir de 1964.

Dans les mini-récits, il crée lui-même de nombreuses séries : Schwartzbrot, Superherman et surtout, à partir de 1963, la série Génial Olivier qui met en scène un inventeur extravagant et cancre.

À partir de 1969, Génial Olivier devient le héros régulier de mini-récits parus dans les pages de Spirou.

À la fin des années 1960, Devos produit deux albums de Steve Pops pour Casterman.

De 1969 à 1972, il dessine Les Farfeluosités de Devos.

En 1970, il est l'auteur des chroniques éducatives La Petite histoire des armes à feu et Armes secrètes, armes farfelues dans Spirou.

Son père, grand invalide de 1914-18, lui lègue la passion des armes en tous genres, mais, ceci, à titre d' « objets » et de « mécaniques ingénieuses », la fin en soi des armes lui échappant, comme à la majorité des collectionneurs d'armes. De 1973, grand amateur d'armes à feu, il fréquente Michel Deligne avec qui il partage sa passion.

De 1974 à 1979, il est l'auteur de la série Les Extra-terrestres toujours dans Spirou.

En 1984, de cette dernière série, il publie un long récit de science-fiction intitulé L'Étoile Verte.

En 1988, la série Génial Olivier s'interrompt dans Spirou après avoir connu dix-sept albums.

En 1990, Jacques Devos apparaît dans l'émission des Snuls intitulée Plus ou moins net, diffusée sur Canal+ Belgique où il joue, sous son propre nom, une parodie de dessinateur.

Le , il meurt[1].

Œuvres[2]Modifier

Comme auteurModifier

Comme scénaristeModifier

Comme dessinateurModifier

  • Tim et Tom, scénario de Louis Salvérius, éd.Dupuis
    1. Rainbow Valley, 1962 (mini-récit)
    2. Pancake party, 1962 (mini-récit)
    3. Monts et merveilles, 1963 (mini-récit)
    4. De Charybde en Scylla, 1965 (mini-récit)
    5. Bague à tel, 1964 (mini-récit), sur un scénario de son fils Jean-Jacques

Notes et référencesModifier

  1. Dictionnaire mondial de la bande dessinée, p. 230
  2. Collectif, « Devos, Jacques », sur Bedetheque.com (consulté le )

DistinctionsModifier

AnnexesModifier

OuvrageModifier

  • Patrick Gaumer, Dictionnaire mondial de la bande dessinée, Tours, Larousse, , 880 p. (ISBN 2-03-505 162-2)

PériodiquesModifier

Liens externesModifier