Jacques Charles René Delaunay

général français

Jacques Charles René Delaunay
Jacques Charles René Delaunay

Naissance
Saint-Pierre-sur-Dives
Décès (à 86 ans)
Ouville-la-Bien-Tournée
Origine Drapeau de la France France
Arme Cavalerie
Grade Général de division
Années de service 1756-1796
Distinctions Chevalier de la Légion d'honneur
Chevalier de Saint-Louis

Jacques Charles René Delaunay-Vicardois, né le à Saint-Pierre-sur-Dives, mort le à Ouville-la-Bien-Tournée, est un général français de la Révolution et de l’Empire.

BiographieModifier

Fils de Georges Delaunay, docteur en médecine, et de Catherine de Paris, il épouse le à Sarrelouis, Marie Thérèse Françoise Telinge (fille de Louis Jean François Étienne Telinge et de Marie Anne Vanesson), avec laquelle il a 5 enfants.

Il embrasse la carrière militaire en s'engageant à 18 ans à la 2e brigade des gendarmes écossais, avec laquelle il part pour la campagne de Hanovre (1757-1762). Le , il entre au régiment d'Orléans comme dragon, puis devient successivement maréchal des logis en septembre 1761 et porte-guidon en mars 1763. Congédié de l'armée le , il rentre dans les gendarmes de la garde en . Attaché au régiment du Limousin à partir du , il devient premier capitaine de remplacement le et chevalier de Saint-Louis le . Il est réformé le .

Après la Révolution, il est élu lieutenant-colonel du 4e bataillon de volontaires de la Moselle le , puis il est promu général de brigade à l'armée de la Moselle le , et enfin général de division le . Il prend alors le commandement de l'avant-garde de l'armée de la Moselle à la place du général Delaage, puis à la suite du refus le , du général Moreaux pressenti pour ce poste, il remplace à titre provisoire le général Schauenburg à la tête de l'armée de la Moselle.

Il est décrété d'arrestation le , destitué le 29, et quitte son commandement le 30, remplacé le lendemain par le général Hoche. Il est finalement réintégré dans son grade le , et nommé commandant amovible à Strasbourg le . Il est admis à la retraite le à près de 58 ans.

Le , il est fait chevalier de la Légion d'honneur.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier