Jacques Balutin

acteur français
Jacques Balutin
Jacquesbalutin.jpg
Jacques Balutin après une pièce de théâtre à Pléneuf.
Biographie
Naissance
Nom de naissance
William Albert BuenosVoir et modifier les données sur Wikidata
Pseudonyme
Jacques BalutinVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Autres informations
A travaillé pour

William Albert Buenos, dit Jacques Balutin, est un acteur français de théâtre, de cinéma et de télévision, né le dans le 14e arrondissement de Paris.

BiographieModifier

JeunesseModifier

William Albert Buenos[1] naît le dans le 14e arrondissement de Paris, au 123, boulevard de Port-Royal[1], au sein d’une famille aisée. Ses parents sont Richard Buenos, né en Égypte en 1911, voyageur de commerce, et Renée Desposse, née en 1911 dans le Cher, couturière ; ils sont domiciliés 6, rue Léopold-Robert[1], près du boulevard du Montparnasse. Il obtient son baccalauréat et s’inscrit au cours Simon. Parallèlement à ses études, Jacques Balutin enchaîne les petits boulots. Ses premières apparitions se font au théâtre Marigny. D’abord, il y côtoie des comédiens eux-mêmes débutants, des vedettes en devenir. Rapidement, Jacques Balutin devient une référence dans le théâtre de boulevard et les auteurs lui écrivent des rôles taillés sur mesure dans leurs vaudevilles.

 
Jacques Balutin en 2007, au centre culturel d'Auderghem en Belgique.

CarrièreModifier

Télévision et théâtreModifier

Dans les années 1960, Jacques Balutin devient un comédien à succès de téléfilms, feuilletons télévisés et de théâtre de boulevard ; ainsi il joue dans vingt pièces dont les représentations sont enregistrées pour l’émission de télévision Au théâtre ce soir de Pierre Sabbagh. Ainsi, Jacques Balutin apparaît pour la première fois, en 1968, dans la pièce La Duchesse d'Algues de Peter Blackmore. Il fait figure de jeune homme malicieux, à l’air constamment surpris… un benêt plutôt drôle. Sur scène, il obtient un immense succès avec des pièces de Marc Camoletti (La Bonne Adresse, L'Amour propre, On dînera au lit...), de Francis Veber (Le Contrat), de Neil Simon (Drôle de couple et Les Stars avec Daniel Prévost), de Sacha Guitry (N'écoutez pas Mesdames) ou de Robert Lamoureux (L'Amour foot, Si je peux me permettre, Le Charlatan...).

Jacques Balutin se retire du monde du spectacle en 2015, après avoir réinterprété la pièce Les Stars, de Neil Simon.

DoublageModifier

Le ton original de sa voix lui ouvre également les portes du doublage. Il prête ainsi sa voix à William Dalton dans les films et séries télévisées Lucky Luke, Alfred dans Albator, le corsaire de l'espace ou à Zig-Zag dans Toy Story. Il est également la voix française de David Starsky dans la célèbre série policière américaine des années 1970 Starsky et Hutch.

CinémaModifier

Son talent d'acteur est moins utilisé au cinéma, où il joue surtout des seconds rôles : notamment dans Cartouche de Philippe de Broca, Les Copains d'Yves Robert ou Monsieur Papa de Kad Merad.

RadioModifier

De 1977 à 2014, Jacques Balutin fait partie des sociétaires des Grosses Têtes, sur RTL[2].

FilmographieModifier

CinémaModifier

Longs métragesModifier

Courts métragesModifier

TélévisionModifier

Émission Au théâtre ce soirModifier

ThéâtreModifier

DoublageModifier

Les dates inscrites en italique correspondent aux sorties initiales des films dont Jacques Balutin a assuré un nouveau doublage.

CinémaModifier

FilmsModifier

Films d'animationModifier

TélévisionModifier

Séries téléviséesModifier

TéléfilmsModifier

Séries animéesModifier

Jeu vidéoModifier

DiscographieModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Doublé dans les années 1980.
  2. Doublé seulement en 1975.
  3. 2e doublage, 1974.

RéférencesModifier

  1. a b et c « Acte de naissance de Jacques Balutin », sur CinéArtistes.com (consulté le ).
  2. Laurie Leclere, « Jacques Balutin fait son retour à RTL ! », sur rtl.fr, (consulté le )

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :