Jacques-Louis Soret

chimiste suisse

Jacques-Louis Soret, né à Genève le et mort dans la même ville le , est un physicien et chimiste suisse.

Jacques-Louis Soret
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Décès
(à 62 ans)
Genève
Nationalité
Formation
Activités
Enfant
Autres informations
A travaillé pour
Domaine
Maître

BiographieModifier

Né à Genève, il est le fils du négociant Nicolas Soret (1797-1871) et de Jenny Odier, et le neveu du minéralogiste Frédéric Soret (1795-1865)[1].

Il fait ses études à l'Académie de Genève (1847-1852), où il est notamment l'élève du physicien Elie-François Wartmann et du chimiste Jean Charles Galissard de Marignac, puis à Paris (1852-1853), où il fréquente l'École polytechnique ainsi que le cours de physique d'Henri Victor Regnault au Collège de France.

De retour à Genève, il devient professeur de physique et de chimie au Gymnase libre (1853-1866), puis chargé de cours à l'Académie de Genève (1866-1876). En 1868, il devient administrateur de l'Usine à gaz de Genève. En 1876, lors de la transformation de l'Académie en Université, il accède à la chaire de physique médicale.

Il est surtout connu pour avoir identifié l'holmium avec son compatriote Marc Delafontaine[2] en 1878, mais on lui doit également l'identification de la structure triatomique de l'ozone à la suite d'un séjour dans le laboratoire de Robert Wilhelm Bunsen à Heidelberg [3]. Il contribua également à la mesure de la constante solaire et de la température du Soleil[4].

Son fils Charles Soret (1854-1904) est également un physicien et chimiste reconnu.

Voir aussiModifier

BibliographieModifier

Speziali, Pierre, Physica Genevensis. La vie et l'oeuvre de 33 physiciens genevois, 1546-1953, Genève, Georg, 1997, p. 203-210.

Notes et référencesModifier

  1. Charles P. Enz, « "Soret, Jacques-Louis" », Dictionnaire Historique de la Suisse,‎ (lire en ligne)
  2. « Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences / publiés... par MM. les secrétaires perpétuels »  , sur Gallica, (consulté le 28 août 2020).
  3. « Comptes rendus hebdomadaires des séances de l'Académie des sciences / publiés... par MM. les secrétaires perpétuels »  , sur Gallica, (consulté le 28 août 2020).
  4. Soret, J.-L.. "Sur la température du Soleil (extrait d'une lettre de M. J.-L. Soret à M. H. Sainte-Claire Deville)." Annales scientifiques de l'École normale supérieure 3 (1874): 435-439. http://eudml.org/doc/80786

Articles connexesModifier

Liens externesModifier