Ouvrir le menu principal

Jacqueline Brookes

actrice américaine
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Brookes.
Jacqueline Brookes
Description de cette image, également commentée ci-après
En 1970 Off-Broadway, dans Les Perses
(rôle de la reine Atossa)
Nom de naissance Jacqueline Victoire Brookes
Naissance
Montclair (New Jersey)
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Décès (à 82 ans)
New York (État de New York)
Profession Actrice
Films notables Le Flambeur
L'Emprise
Mélodie pour un meurtre
Le Bon Fils
Séries notables Deux flics à Miami
La Force du destin
Star Trek : La Nouvelle Génération

Jacqueline Victoire Brookes, née le à Montclair (New Jersey) et morte le à New York (État de New York), est une actrice américaine.

BiographieModifier

Très active au théâtre durant sa carrière, Jacqueline Brookes (après un passage par l'université de l'Iowa) étudie l'art dramatique à la Royal Academy of Dramatic Art de Londres, dont elle ressort diplômée en 1953.

La même année, elle débute Off-Broadway dans Othello de William Shakespeare (1953-1954, avec Earle Hyman dans le rôle-titre). Là, suivent notamment Six personnages en quête d'auteur de Luigi Pirandello (1963-1964, avec Richard A. Dysart et David Margulies) — pièce lui permettant de gagner un Obie Award de la meilleure actrice —, Les Perses d'Eschyle (1970, avec Raul Julia), ou encore Hamlet (1979) et Richard II (1982), deux pièces de William Shakespeare avec William Hurt dans les rôles-titres. Ses trois dernières pièces Off-Broadway sont Counting the Ways (1993), Listening (1993) et Box (1994) d'Edward Albee.

Toujours sur les planches new-yorkaises, elle joue aussi à Broadway (New York), pour la première fois dans La guerre de Troie n'aura pas lieu de Jean Giraudoux (1955-1956, avec Michael Redgrave et Diane Cilento) qui lui vaut un Theatre World Award. Suivent sept autres pièces à Broadway, la dernière étant La Cerisaie d'Anton Tchekhov (1977, avec Raul Julia et Meryl Streep).

Au cinéma, elle contribue à seize films américains (ou en coproduction), depuis L'Hôpital d'Arthur Hiller (1971, avec George C. Scott et Diana Rigg) jusqu'à Losing Isaiah : Les Chemins de l'amour de Stephen Gyllenhaal (1995, avec Jessica Lange et Halle Berry). Entretemps, citons Le Flambeur de Karel Reisz (1974, avec James Caan et Paul Sorvino), L'Emprise de Sidney J. Furie (1982, avec Barbara Hershey et Ron Silver), Mélodie pour un meurtre d'Harold Becker (1989, avec Al Pacino et Ellen Barkin), ainsi que Le Bon Fils de Joseph Ruben (son avant-dernier film, 1993, avec Macaulay Culkin et Elijah Wood).

À la télévision américaine enfin, Jacqueline Brookes apparaît dans dix-neuf séries (la première en 1954), dont Deux flics à Miami (un épisode, 1984), le feuilleton La Force du destin (son avant-dernière série, dix épisodes, 1991) et Star Trek : La Nouvelle Génération (sa dernière série, un épisode, 1992).

S'ajoutent douze téléfilms diffusés entre 1975 et 1988, dont L'Amour brisé de Jud Taylor (1984, avec James Farentino et Don Murray).

Elle meurt à New York en 2013, à 82 ans.

ThéâtreModifier

Off-BroadwayModifier

BroadwayModifier

Filmographie partielleModifier

CinémaModifier

TélévisionModifier

SériesModifier

TéléfilmsModifier

RécompensesModifier

Liens externesModifier