Jacobus Josephus Eeckhout

peintre belge
Jakob Josef Eeckhout
Jacobus Josephus Eeckhout - Self-portrait.png
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 68 ans)
ParisVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Formation
Activités
Période d'activité
Autres informations
Membre de
Genre artistique
Œuvres principales
La Lecture (d), Household troubles (d), Le mariage de Jacqueline de Bavière, comtesse de Hainaut et de Jean IV, duc de Brabant, le 10 mars 1418 (d), Portrait of Jonkheer Theodorus Frederik van Capellen, Vice-Admiral and Commander of the Dutch Squadron at Algiers in 1816 (d), Portrait of Petronella de Lange, Wife of Theodorus Frederik van Capellen (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Jacobus Josephus Eeckhout ou Jacques Joseph Eeckhout[Note 1] , né le 6 ou 8 à Anvers et mort le à Paris, est un peintre, sculpteur, pastelliste, aquarelliste et lithographe flamand et directeur de l'Académie royale des beaux-arts de La Haye[1].

BiographieModifier

 
Madame Chesnaye et sa fille

Les détails de la naissance d'Eeckhout ne sont pas clairs. Il est né à Anvers le 6 ou le 8 . Il reçoit sa formation artistique initiale à l'Académie d'Anvers. Au Salon de Bruxelles de 1821, il remporte le premier prix de sculpture[1].

En 1829, il est élu membre des académies d'Amsterdam, d'Anvers, de Bruxelles et de Rotterdam. Il s'installe à La Haye en 1831. En 1839, il est nommé directeur de la Royal Academy of Art de La Haye. Il s'installe à Malines où il est enregistré en 1844 puis à Bruxelles. Il part vivre à Paris en 1859. Là il devient banquier, ce qui lui laisse moins de temps à consacrer à son art. À Paris, il vit au boulevard des Italiens.

Eeckhout meurt le à Paris.

Eeckhout a de nombreux étudiants, dont son fils Victor Eeckhout qui est un peintre orientaliste. Les autres élèves sont Willem Archibald Bake, Pieter Gerardus Bernhard, Johannes Mattheus Bogman, Louis Antoine Carolus, François De Marneffe, Gijsbertus Arnoldus Gretser, Henri Jean Baptiste Jolly, Willem Hendrik Pauli, Henri Rochussen et Frederik Pieter Thomas Somerschoe.

ŒuvresModifier

Il peint des sujets historiques et de genre, ainsi que des portraits. Son style et ses thèmes remontent à l'école néerlandaise des peintres du XVIIe siècle, tels que Gerrit Dou et Frans van Mieris. Les œuvres détaillées à petite échelle de ces maîtres hollandais sont tenues en haute estime par les collectionneurs du XIXe siècle[1]. Ses compositions sont expressives et vivantes, et la coloration vigoureuse.

Il publie en 1822 à Bruxelles une collection de portraits d'artistes contemporains nés aux Pays-Bas. Il publie en 1827 également à Bruxelles une histoire des costumes des habitants de toutes les provinces des Pays-Bas.

Sélection d'œuvresModifier

Notes et référencesModifier

NotesModifier

  1. Aussi connu sous les noms : Jacob Joseph Eeckhout, Jacob-Jozef Eeckhout, Jacques Jozef Eeckhout.

RéférencesModifier

  1. a b et c Jacobus Josephus Eeckhout, Writing man at the National Inventory of Continental Paintings

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :