Jacob van der Heyden

Jacob van der Heyden né en 1573 à Strasbourg et mort en 1645 à Bruxelles, est un peintre, dessinateur graveur et éditeur belge. Il est le beau-frère du graveur Isaac Brunn.

Jacob van der Heyden
Biographie
Naissance
Décès
Activités
Enfant
Jacob Van Der Heyden (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Genre artistique

BiographieModifier

Son père, Jan van der Heyden, s'installe à Strasbourg avant 1590[1] et y obtient le droit de bourgeoisie en 1600[2]. C'est probablement lui qui forme son fils Jacob. Ce dernier est ensuite actif à Strasbourg et Francfort. Durant le premier tiers du XVIIe siècle, il devient un portraitiste talentueux, et réalise de nombreuses représentations de chefs de guerre, savants, ou notables strasbourgeois à l'eau-forte.

Fidèlement au goût de cette époque, il compose des illustrations d'Emblemata gravées par Matthäus Merian pour l'ouvrage de Jacob Bruck[3] ou des illustrations d'actualités.

Son travail d'éditeur lui permet de collaborer avec Wenceslas Hollar dont il publie en 1629 la célèbre série des quatre Saisons strasbourgeoises.

RéalisationsModifier

Il publie par ailleurs plusieurs séries, notamment consacrées aux Cinq sens ou aux âges de la vie

Il réalise en 1618 un important ouvrage illustrant la vie strasbourgeoise, le Speculum Cornelianum[4].

Notes et référencesModifier

  1. François Lotz, Artistes peintres alsaciens décédés avant 1800, Kayserseberg, Printek, 1994, no 144, p. 76.
  2. Archives de la Ville et de l'Eurométropole de Strasbourg, 3e livre de bourgeoisie, folio 635 (lire en ligne).
  3. (la) Jacob Bruck, Emblemata Moralia et bellica, Strasbourg, 1615 (lire en ligne).
  4. (de) Speculum Cornelianum, in sich haltent viel artiger Figuren betreffent das Leben eines vermeynden Studenten, sampt andern lehrhafften Vorbildungen, jetzt auffs newe mit vielen schönen Kupfferstücken, sampt der Beschreibung dess Lebens Cornelii Relegati vermehrt und gebessert, an Tag geben durch Jacobum von der Heyden (lire en ligne).

AnnexesModifier

BibliographieModifier

  • (en) F. W. H. Hollstein, German Engravings, Etchings and Woodcuts ca 1400-1700, tome XIIIa
  • François Lotz, Artistes peintres alsaciens décédés avant 1800, Kayserseberg, Printek, 1994, n°143 p. 75-76
  • François Joseph Fuchs, « Jacob van der Heyden », Nouveau dictionnaire de biographie alsacienne, vol. 16, n°1575

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :