Jacob van Swanenburgh

peintre néerlandais

Jacob van Swanenburgh (prononcé en néerlandais : [ˈjaːkɔp fɑn ˈsʋaːnə(m)bɵrx]) — d'abord appelé maître JVS[1] ou maître IVS[2] —, né en 1571 à Leyde où il est mort en 1638, est un artiste peintre, dessinateur et marchand d'art de l'âge d'or de la peinture néerlandaise.

Jacob van Swanenburgh
Biographie
Naissance
Décès
Voir et modifier les données sur Wikidata (à 67 ans)
LeydeVoir et modifier les données sur Wikidata
Activité
Père
Fratrie
Willem Isaacsz. van Swanenburg (en)
Claes Isaacsz Swanenburg (en)Voir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
Maître
Œuvres principales
Le Dernier Jugement et les Sept péchés capitaux (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Il a été le premier maître de Rembrandt.

BiographieModifier

Selon Arnold Houbraken, Swanenburg a appris la peinture par son père, Isaac Claesz van Swanenburg, lui-même élève de Frans Floris[3].

Il part en Italie à Venise en 1591 et vit à Rome un temps avant de s'installer à Naples où il se marie et vit de 1596 à 1615[4].

Il rentre à Leyde sans sa famille et repart à Naples deux ans plus tard afin de déménager définitivement dans sa ville natale. Il y a un certain succès[3],[4], mais est surtout connu pour être l'un des maîtres de Rembrandt de 1621 à 1623, à qui il enseigne notamment le dessin à la plume[4],[5].

Il meurt à Leyde en 1638, alors qu'il partait en voyage à Utrecht[4].

ŒuvreModifier

Il se spécialise dans les scènes infernales et initie ses élèves aux peintures italiennes historiques et bibliques.

 
La Barque de Charon (1625), musée national de Gdańsk
  • Le Jugement dernier et les Sept Péchés capitaux
  • La Barque de Charon (vers 1625)

Notes et référencesModifier

  1. (nl) Willi Drost, Motivübernahme bei Jakob Jordaens und Adriaen Brouwer, 1928, Königsberg, Gräfe und Unzer, p. 128.
  2. (nl) Thieme-Becker, 1907-1950, vol. 37 (1950), p. 425.
  3. a et b (nl) Arnold Houbraken, De groote schouburgh der Nederlantsche konstschilders en schilderessen, 1718.[réf. incomplète]
  4. a b c et d (nl) « Fiche de Jacob van Swanenburgh », sur Rijksbureau voor Kunsthistorische Documentatie (consulté le 16 mai 2016).
  5. Musée du Petit Palais, Rembrandt : Eaux fortes, Paris, Paris Musées, , 307 p. (ISBN 2-905-028-10-6), p. 30.

AnnexesModifier

BibliographieModifier

Liens externesModifier

Sur les autres projets Wikimedia :