Jacob Emden

rabbin allemand
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Emden et Yaavetz.
Icône de paronymie Cet article possède un paronyme, voir Ziv.
Jacob Emden
Tzvi Ashkenazi.jpg
Biographie
Naissance
Décès
Sépulture
Cimetière juif d'Altona (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
Jacob Israel ben Tzvi Ashkenazi Emden
Surnom
Yaabetz
Nationalité
Activités
Rabbin, talmudisteVoir et modifier les données sur Wikidata
Père
Autres informations
Religion
Œuvres principales
Miṭpaḥat Sefarim (d)Voir et modifier les données sur Wikidata
signature de Jacob Emden
signature
Jacob Emden.JPG
Vue de la sépulture.

Jacob Emden dit le Ya'avetz (hébreu : (יעקב עמדן בן צבי (הירש אשכנזי Yaakov Emden ben Tsvi (Hirsh Ashkenazi)) est l’une des principales autorités rabbiniques du XVIIIe siècle (Altona, 1697 - 1776). Son père est le rabbin Tsvi Hirsh Ashkenazi fut un grand auteur et dirigeant du Judaïsme.

PrésentationModifier

Yaakov Emden compte parmi les rabbins les plus en vue et respectés dans l'Allemagne du XVIIIe siècle. Il est un érudit de la Torah, des sciences et en langues, il écrivit entre-autres des explications, des notes et corrections sur toute la Mishna appelé "Lekhem Shamayim", le Seder Olam Rabah, le Talmud appeleé "Kolan Shel Sofrim", le Choulhan Aroukh et les Arbaa Tourim appelé "Mor-Ouktsia", le Sidour appelé "Louah Erez" plus connu sous le nom de "Beith Yaakov", ainsi que sur la Haggada de Pessa'h.

Comme son père, il fut des premiers à mener une lute contre le sabbataïsme.

Le rabbin Yaakov Emden meurt en 1776 laissant derrière lui plus de quatorze ouvrages, dont un recueil de prières commentées au regard des traditions juives connu de tous du nom de Beith Yaakov.

Notes et référencesModifier

Liens externesModifier