Ouvrir le menu principal

Jack Reacher (personnage)

personnage de fiction
Page d'aide sur l'homonymie Cet article concerne le personnage. Pour le film, voir Jack Reacher.

Jack Reacher
Alias noms de joueurs de baseball
Naissance 29 octobre 1960, sur une Base militaire à Berlin[1]
Cheveux blonds
Caractéristique ne possède pas de carte de crédits, de permis de conduire, de bagages
Anciennes activités policier militaire
Famille Stan Reacher † (père)
Josephine Moutier-Reacher † (mère)
Joe Reacher † (frère)
Affiliation armée des États-Unis
Entourage Stan Lowrey[1]
Calvin Franz
Tony Swan
Manuel Orozco
Jorge Sanchez

Créé par Lee Child
Interprété par Tom Cruise
Voix Jean-Philippe Puymartin
Films Jack Reacher, Jack Reacher: Never Go Back

Jack Reacher est un personnage fictif et le protagoniste d'une série de livres écrits par l'auteur britannique Lee Child.

BiographieModifier

Jack Reacher est un ancien major dans la police militaire de l'armée des États-Unis. Depuis son départ de l'armée, il erre aux États-Unis prenant des petits boulots et menant des enquêtes.

Romans où le personnage apparaîtModifier

  1. Du fond de l'abîme, Ramsay, 1997 ((en) Killing Floor, 1997)
  2. Les Caves de la Maison-Blanche, Ramsay, 2001 ((en) Die Trying, 1998)
  3. Des gages pour l'enfer, Ramsay, 2000 ((en) Tripwire, 1999)
  4. Un visiteur pour Ophélie, Ramsay, 2001 ((en) Running Blind (The Visitor au Royaume-Uni), 2000) Deux séduisantes femmes d'officiers de l'armée américaine ont été sauvagement étouffée avant d'etre plongée par leur assassin dans un bain de peinture kaki provenant des stocks de l'armée. Pour le FBI, le profil du tueur ne fait aucun doute : d'une intelligence supérieure, vivant seul, il connaissait les deux victimes. Tout le portrait de Jack qui se retrouve illico dans l'œil du cyclone.
  5. Carmen à mort, Ramsay, 2004 ((en) Echo Burning, 2001) Pour sa dernière virée en solitaire, Jack n'a rien trouvé de mieux que partir en auto-stop sous un soleil de plomb. Mais meme au cœur du Texas, sur une route isolée et poussiéreuse, il va devoir rempiler. Cette fois-ci, à cause d'une certaine Carmen Greer, sulfureuse beauté qui, quelques heures après l'avoir fait monter coté passager, lui demande sans détour de l'aider à éliminer son mari.
  6. Pas droit à l'erreur, Fleuve noir, 2004 ((en) Without Fail, 2002)
  7. Ne pardonne jamais, Fleuve noir, 2005 ((en) Persuader, 2003)
  8. Liste mortelle, Fleuve noir, 2007 ((en) The Enemy, 2004)
  9. Folie furieuse, Fleuve noir, 2006 ((en) One Shot, 2005)
  10. Sans douceur excessive, Seuil, 2009 ((en) The Hard Way, 2006) De la terrasse d'un café, Jack observe un homme pressé monter dans une Mercedes et disparaitre dans le trafic New-Yorkais. Il apprendra le lendemain que le coffre renfermait un million de dollars.
  11. La Faute à pas de chance, Seuil, 2010 ((en) Bad Luck and Trouble, 2007) Le compte en banque de Jack vient d'etre crédité de 1 030 dollars. Erreur de la banque? Toute personne normalement constitué s'en réjouirait , mais pas Jack car 1030 est le code d'alerte de son ancienne unité d'élite de la CIA : l'un de ses membres a été assassiné.
  12. L'espoir fait vivre, Seuil, 2011 ((en) Nothing to lose, 2008) A peine arrivé à Despair dans le Colorado, Jack est aussitot arrété, puis expulsé. Sans explication. Que se passe-t-il donc dans cette ville qui mérite d'etre si bien caché? Un cadavre dans le désert, un mystérieux avion qui décolle chaque soir, des malabars toujours prets à en découdre et une usine étonnament bien protégée.
  13. Elle savait, Calmann-Lévy, 2012 ((en) Gone Tomorrow, 2009) Sur la ligne 6 du métro de New York, à la station Bleeker, Jack remarque qu'il n'y a que cinq passagers dans le wagon et que le cinquième, Susan Mark, a tout du terrorriste pret à se faire sauter pour Allah. Et la rame se dirige vers la gare de Grand Central. Sauf qu'il est deux heures du matin et que faire exploser une bombe sous une gare presque vide à cette heure ne tient pas debout. Pourtant, selon les critères du Mossad, Susan correspond en tous points à l'auteur potentiel d'un attentat suicide.
  14. 61 Heures, Calmann-Lévy, 2013 ((en) 61 Hours, 2010) En Dakota du Sud, un bus dérape sur une route verglacée et s'encastre dans une congère. Ses passagers, des séniors, guidés par Jack, se réfugient à Bolton. Mais dans la prison de Bolton, c'est l'émeute. Un chef de gang de motards, arrété pour trafic de drogue, attend son procès, tandis que ses bikers menacent d'enlever le seul témoin du deal. Jack se retrouve embarqué dans une histoire ou gangsters, flics corrompus, trafic de drogue international et tueur en liberté font bon ménage
  15. La cause était belle, Calmann-Lévy, 2014 ((en) Worth Dying For, 2010) Jack traverse le Nebraska pour rejoindre la Virginie et sa supérieure de la 110é Unité Spéciale quand il rencontre dans un pub, quelques individus tous plus effrayés les uns que les autres. Intrigué, il comprend vite que, depuis des décennies, les trois frères Duncan et leur fils font régner la terreur dans ce coin perdu du Grand Ouest américain, ou les routes traversent de gigantesques nulle part.
  16. Mission confidentielle, Calmann-Lévy, 2015 ((en) The Affair, 2011) En mars 1997, quand une femme de militaire est assassinée derrière un bar dans une petite ville du Mississippi, Jack fait encore partie de l'armée. Infiltré, il enquéte au sein de l'unité suspectée dans la base toute proche.
  17. (en) A Wanted Man, 2012
  18. Never Go Back : Retour interdit, Calmann-Lévy, 2016 ((en) Never Go Back, 2013) Des déserts glacés du Dakota du Sud à son ancien bureau de la 110é unité de police de Washington DC, la route est longue est semée d'embuches pour Jack. Mais aprés avoir expédié au tapis deux individus qui lui conseillaient de filer s'il ne voulait pas etre traduit en cour martiale, intrigué et séduit, il pousse enfin la porte du bureau de celle dont il ne connait que la voix, le major Susan Turner.
  19. La cible était française, Calmann-Lévy, 2017 ((en) Personal, 2014) Emoi dans tous les services de sécurité du monde : un inconnu vient de tirer sur le Président de la République Française à Paris et la balle est américaine. Le sniper a touché l'écran de protection à la distance phénoménale de 1 300 mètres. L'avertissement est clair : la prochaine fois, ce sera au G8 que ça se passera.
  20. Bienvenue à Mother's Rest, Calmann-Lévy, 2018 ((en) Make Me[2], 2015) Pourquoi cette ville s'appelle-t-elle Mother's Rest? C'est la question qui pousse Jack à descendre d'un train, en pleine nuit, dans une bourgade perdu de l'Oklahoma. A la gare, un femme semble l'attendre, mais Michelle Chang, ex-agent du FBI, l'a pris pour Keever qu'elle cherche désespérément.
  21. Formation d'élite, Calmann-Lévy, 2019 ((en) Night School, 2016) En 1996, Jack fait encore partie de l'armée. Revenu d'une mission ou il a exécuté deux criminels de guerre en Bosnie, il est décoré. Mais, aussi étonnant que cela paraisse, il est aussi renvoyé à l'école avec deux autres agents, tout aussi brillants et décorés que lui.
  22. (en) The Midnight Line, 2017
  23. (en) Past Tense, 2018
  24. (en) Blue Moon, 2019

CinémaModifier

Le roman Folie furieuse (One Shot) a été adapté dans le long métrage Jack Reacher (Christopher McQuarrie, 2012). Le personnage y est interprété par Tom Cruise. Une suite, intitulée Jack Reacher: Never Go Back, sort en 2016. Ce second film est l'adaptation du 18e livre, Never Go Back : Retour interdit.

Liens externesModifier

Notes et référencesModifier