Ouvrir le menu principal
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Marchal.

Jack Marchal, né le 19 septembre 1946, est un musicien et dessinateur français, connu pour son militantisme d'extrême droite dans les années 1970 et 1980.

BiographieModifier

Adhérent du mouvement Occident depuis 1966, il rejoint en 1968 le noyau fondateur du Groupe union défense (GUD) et entre à la direction politique d'Ordre nouveau, dont il dirige la presse. Il est à la même époque membre de l'Association pour la liberté économique et le progrès social[1]. Il participe à ce titre à la création du Front national en 1972 avant de rejoindre deux ans après le Parti des forces nouvelles.

Il est connu comme l'auteur du personnage du « rat noir », inspiré des dessins de Raymond Macherot, et dont l'image orne de nombreux tracts et documents du GUD. Les « rats noirs » étaient aussi les héros du feuilleton « Les Rats maudits » publié dans le journal satirique Alternative.

Il a rejoint le Front national en 1984.

Jack Marchal a dans la fin des années 1990 collaboré au rock identitaire français en étant guitariste du groupe Elendil.

ŒuvresModifier

  • B.D. : Histoire de la civilisation racontée aux enfants (1975).
  • Disque : Science et Violence (1979), réédité en 1998 en CD.
  • Livre : avec Frédéric Chatillon et Thomas Lagane, Les Rats maudits : histoire des étudiants nationalistes, 1965-1995 (1995).

RéférencesModifier

  1. Jacques Leclercq, Dictionnaire de la mouvance droitiste et nationale de 1945 à nos jours, Paris, L'Harmattan, , 695 p. (ISBN 978-2-296-06476-8), p. 58.

AnnexesModifier