Ouvrir le menu principal
SCMaglev
Description de cette image, également commentée ci-après
Une rame SCMaglev de type Série L0 sur le circuit d'essai de la préfecture de Yamanashi en 2013.
Identification
Surnom JR-Maglev
Type maglev
Constructeur(s) Drapeau : Japon Japan Railway
Mise en service prévue en 2027
Caractéristiques techniques
Roulement suspension électrodynamique
Entrainement électromagnétique
Moteurs de traction moteur linéaire synchrone
Vitesse maximale 603 km/h

Le SCMaglev[1], aussi appelé JR-Maglev, est un train à sustentation magnétique développé depuis 1962 par la compagnie ferroviaire Japan Railway. Sa première version commerciale doit relier Tokyo et Nagoya en 2027[2]. Si on considère qu'un train ne roule pas forcément sur des rails, alors on peut affirmer que c'est le train le plus rapide du monde, capable d'atteindre 603 km/h depuis avril 2015[2].

Sommaire

TechnologieModifier

 
Un SCMaglev de type MLX-01 sur le circuit d'essai de Yamanashi en 2005.
Article détaillé : Train à sustentation magnétique.

Repères historiquesModifier

  • 1962 – Les recherches scientifiques démarrent avec comme objectif de créer un train capable de relier Tokyo à Osaka en une heure.
  • 1977 – Les expériences débutent dans la préfecture de Miyazaki.
  • 1990 – Début de la construction d'un nouveau circuit de 18 km dans la préfecture de Yamanashi
  • 1995 – Arrêt des expériences dans la préfecture de Miyazaki.
  • 1997 – Premiers tests de la rame MLX01 sur le nouveau circuit de Yamanashi.
  • 2012 – Premiers tests de la rame Série L0
  • 2015 – La rame Série L0 devient le premier train de l'histoire à dépasser la vitesse de 600 km/h (603 km/h[3]).

ModèlesModifier

 
Un SCMaglev de type ML500 (1977-1980) exposé au musée des transports d'Osaka.

Les différents modèles depuis 1972 :

  • 1972 – LSM200
  • 1972 – ML100
  • 1975 – ML100A
  • 1977 – ML500
  • 1979 – ML500R (ML500 remodélisé)
  • 1980 – MLU001
  • 1987 – MLU002
  • 1993 – MLU002N
  • 1995 – MLX01 (MLX01-1, 11, 2)
  • 1997 – MLX01 (MLX01-3, 21, 12, 4)
  • 2002 – MLX01 (MLX01-901, 22)
  • 2009 – MLX07 (MLX07-901A, 22A: 901 et 22 remodélisés)
  • 2012 – Série Shinkansen L0

BudgetModifier

Compte tenu de l'impossibilité pour les trains à sustentation magnétique d'utiliser le réseau ferré existant, le budget total du projet est estimé à plus de 68 milliards d'euros[4].

Notes et référencesModifier

  1. (en) « Test ride of Superconducting Maglev by the US Secratary of Transportation », sur JR Central, (consulté le 26 avril 2015)
  2. a et b « Un train à lévitation japonais atteint la vitesse record de 590 km/h », sur Les Echos, (consulté le 26 avril 2015)
  3. 01net, « Le train japonais Maglev dépasse les 600 km/h ! », sur 01net (consulté le 27 mars 2016)
  4. (ja) « Assessment », sur company.jr-central.co.jp (consulté le 26 avril 2015)

Voir aussiModifier

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexesModifier