Ouvrir le menu principal
J. G. Quintel
JoelQuintel.PNG
Quintel au Comic-Con International de 2011.
Biographie
Naissance
Période d'activité
À partir de Voir et modifier les données sur Wikidata
Nom de naissance
James Garland Quintel
Nationalité
Américain
Formation
Activités
Famille
James Allen Quintel
Terri Quintel

James Garland "J. G." Quintel (né le 13 septembre 1982) est un animateur, scénariste et doubleur Américain. Mieux connu pour la réalisation de l'émission intitulée, Regular Show, diffusée sur Cartoon Network, Quintel a également été directeur exécutif de l'émission Les Merveilleuses Mésaventures de Flapjack, une série d'animation initialement diffusée entre juin 2008 et août 2010 . En décembre 2009, Quintel est nommé pour l'Annie Award.

BiographieModifier

J. G. Quintel est né sous le nom de James Garland Quintel[1],[2] le 13 septembre 1982, fils de Terri (née Morris) et James Allen Quintel. Il a également un petit frère nommé Payton Dean Quintel. Il a grandi à Hanford (Californie)[3]. Selon Quintel, Hanford n'était pas intéressant et « il n’y avait pas grand chose à faire » lorsqu'il habitait là-bas dans les années 1980 et 1990, alors Quintel et ses amis trouvaient des moyens pour s'amuser, et c'est dans cette optique qu'il créera plus tard l'émission Regular Show[3].

En tant que préadolescent et durant ses années d'adolescence, Quintel adorait dessiner et regarder des dessins-animés tels que Les Simpson, Beavis et Butt-Head (Beavis and Butt-head) et The Moxy Show, ainsi que des émissions de télévision britanniques, comme Le Club des Gentlemen et The Mighty Boosh[4]. Il jouait souvent au jeu vidéo Sonic the Hedgehog (jeu vidéo, 1991), ce que Quintel considérera plus tard comme « la plateforme idéale pour Mordecai et Rigby" » de la série Regular Show.[3]. Quintel a également été influencé par les musiques des années 1980 et ajoute plus tard ce genre de musique à Regular Show[3].

En 1997, Quintel commence ses études au Hanford High School[5]. En 1998, alors que Quintel n'avait que 16 ans, son père lui offre une caméra vidéo et l'utilisera pour créer des courts-métrages en stop motion à l'aide de legos notamment[4],[5]. Quintel a également travaillé dans un cinéma[6], en plus de « petits boulots »[3].

CarrièreModifier

Après ses années au lycée, Quintel étudie à la California Institute of the Arts de Burbank, en Californie.

FilmographieModifier

FilmsModifier

Date Film Rôle Notes
2005 The Naive Man from Lolliland[7],[8] Réalisateur Court-métrage
2006 2 in the AM PM[7],[9] Réalisateur, doubleur Court-métrage
2008 Horton Storyboard additionnel Film

TélévisionModifier

Date Titre Rôle Notes
2004 Star Wars: Clone Wars Apprenti au storyboard En internat aux CalArts
2006 Camp Lazlo[4] Storyboard
2008 Phinéas et Ferb Scénariste/storyboard Épisode : Jerk De Soleil
2010 Adventure Time Scénariste/storyboard Épisode : Ocean of Fear
Regular Show[3] Réalisateur, doubleur Dessins-animés exposant les événements dans la vie de Quintel

Notes et référencesModifier

  1. (en) Terri Quintel, « LookupAnyone.com - People Directory », (consulté le 8 mars 2012)
  2. (en) Service Information, « Garland Penn Morris November 15, 2003 Funeral Information », sur Lacy Funeral Home, (consulté le 8 mars 2012)
  3. a b c d e et f (en) The Basement Couch, « NYCC 2011: Regular Show Interview w/ J. G. Quintel, Sam Marin, and William Salyers », sur youtube.com, (consulté le 8 mars 2012)
  4. a b et c (en) Barbara Swarm, « Leisure: Animated dreams », sur Hanford Sentinel, (consulté le 13 mars 2012)
  5. a et b (en) Rick Bentley, « Hanford High's JG Quintel has cartoon career », sur The Fresno Bee, (consulté le 30 mars 2012)
  6. (en) « "Dude, we’re 23 years old! We can’t keep busting holes in walls!": The interview with "Regular Show"‘s JG Quintel », sur moniqueblog.net, Monique Blog, (consulté le 13 mars 2012)
  7. a et b https://www.youtube.com/watch?v=56STDM667ds
  8. (en) « French filmmaker wins Nicktoons top prize », sur UPI Entertainment News, (consulté le 13 mars 2012)
  9. (en) Susan Dunne, « Cartoons With A Twist », sur The Hartford Courant, (consulté le 13 mars 2012), p. 16

Liens externesModifier