Jörg Widmann

compositeur, clarinettiste, chef d'orchestre

Jörg Widmann est un compositeur, clarinettiste et chef d'orchestre[1] allemand, né à Munich le . Il enseigne la composition à la Musikhochschule de Freiburg.

Jörg Widmann
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (51 ans)
MunichVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Domiciles
Formation
Hochschule für Musik und Theater München (maîtrise (en)) (-)
Juilliard School (-)
Hochschule für Musik Karlsruhe (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Activités
Fratrie
Autres informations
A travaillé pour
Académie Barenboïm-Saïd (depuis )
Hochschule für Musik Freiburg (en) (-)Voir et modifier les données sur Wikidata
Membre de
Institut d'études avancées ()
Académie bavaroise des beaux-arts ()
Deutsche Akademie der Darstellenden Künste (en) ()
Freie Akademie der Künste in Hamburg (en) ()
Académie des sciences et des lettres de Mayence ()Voir et modifier les données sur Wikidata
Instrument
Maîtres
Site web
(de + en) www.joergwidmann.comVoir et modifier les données sur Wikidata
Distinctions
Liste détaillée
Œuvres principales
Partita (d), Das Gesicht im Spiegel (d), Babylon (d), Con brio (d), Arche (d)Voir et modifier les données sur Wikidata

Biographie

modifier

Jörg Widmann a étudié la composition avec Hans Werner Henze, Heiner Goebbels et Wolfgang Rihm. Plusieurs concertos pour clarinette lui sont dédiés en tant qu'interprète par Wolfgang Rihm ou Aribert Reimann.

Œuvres

modifier

Liste des compositions de Jörg Widmann (en), publié par Schott Music[2].

"Sa musique tisse une toile complexe de gestes caractéristiques, de citations à demi remémorées, de clins d'œil respectueux au passé et de références sournoises, allant de Bach à ses propres contemporains"[3], selon le Guardian.

Sa première œuvre est une pièce pour clarinette seule composée en 1993, nommée Fantasie.

En 2007, Pierre Boulez a dirigé son œuvre pour orchestre Armonica. Ses quatuors à cordes ont été joués par le Quatuor de Leipzig, le Quatuor Arditti et le Quatuor Artemis.

L'Orchestre Philharmonique de Berlin le nomme Compositeur en résidence pour la saison 2023-2024[4]. Plusieurs de ses œuvres seront jouées, voire parfois crées, dont son Concerto pour Cor[5].

Liens externes

modifier

Notes et références

modifier
  1. « Jörg Widmann, clarinettiste et chef d’orchestre. », sur France Musique, (consulté le )
  2. « Jörg Widmann », sur www.schott-music.com (consulté le )
  3. (en-GB) Flora Willson, « Jörg Widmann: the musical anarchist who brings a hefty dose of sheer joy », The Guardian,‎ (ISSN 0261-3077, lire en ligne, consulté le )
  4. (en) « Composer in Residence 2023/24: Jörg Widmann », sur www.berliner-philharmoniker.de (consulté le )
  5. (en) « Premiere of a horn concerto by Jörg Widmann », sur www.berliner-philharmoniker.de (consulté le )