Jérôme Touzalin

dramaturge français

Jérôme Touzalin, né le à Tours est un dramaturge français.

Jérôme Touzalin
Portrait Jérôme Tuzalin.jpg
Biographie
Naissance
Voir et modifier les données sur Wikidata (79 ans)
ToursVoir et modifier les données sur Wikidata
Nationalité
Activité
Autres informations
Site web
Jérôme Touzalin

BiographieModifier

Jérôme Touzalin naît le [1] à Tours.

Il suit des études classiques à Châtellerault avant de s'installer à Paris. Il collabore avec l'académicien français Thierry Maulnier et avec l'écrivain Gilbert Prouteau.

Il suit les cours de Tania Balachova.

Il est l'auteur de nombreuses nouvelles et pièces de théâtre diffusées sur France Culture ou France Inter. Jouées dans de nombreux théâtres, les pièces de Jérôme Touzalin résonnent également dans le « off » d'Avignon. : Théâtre des Béliers.

Ses pièces sont représentées régulièrement au Québec, à Montréal : 2014-2016-2019 ( lieu : Comédie de Montréal)

Jérôme Touzalin rencontre le compositeur Alain Krotenberg en 1995 et, sous sa conduite, il écrit le livret de l’opéra Sophia ainsi que l’Hymne pour l'Europe nouvelle jouée en première mondiale en l'Église de la Madeleine à Paris, le .

Il se produit parfois au théâtre dans la troupe de la Comédie de Neuilly.

Franc-maçon de la Grande Loge de l'Europe et de la Méditerranée[2]. (G.L.E.M.)

ThématiqueModifier

Son thème favori est celui du mensonge. Ses dernières créations, comme Auteur en panique, sans abandonner la légèreté du ton, prennent une tournure plus philosophique.

Les pièces de Jérôme Touzalin entremêlent volontiers gravité et comédie. L'humour et l'ironie ne sont jamais absents de ses pièces.

Plusieurs pièces ont été récompensées dans des festivals de théâtre dont :

  • le prix Albert Willemetz pour Mentir y'a qu'ça d'vrai ;
  • le premier prix du Festival d'automne de l'Eure pour Le Passager clandestin ;
  • le prix du Théâtre du Vésinet, décerné pour le 20e anniversaire de ce théâtre, avec la pièce Le Passager clandestin.

En 2004, Mentir y'a qu'ça d'vrai (mise en scène d'Isabelle Poirier) a été représenté dans le cadre du Mois Molière à Versailles puis à Avignon off.

En 2006 et 2007, représentation de cette même pièce, à Paris, dans une mise en scène nouvelle de Jean-Paul Bazziconi au théâtre Le Funambule de Montmartre.

En , elle est à nouveau donnée, avec succès, au théâtre des Béliers d'Avignon (mise en scène Jean-Paul Bazziconi), « une comédie qui se promène du côté de Guitry[3] (in Le Figaro)».

En , Mentir y'a qu'ça d'vrai est sélectionné pour le Festival du printemps du rire à Toulouse.

En , Le Passager clandestin, en tournée au Québec.

En Décembre 2016 reprise à Montréal de "Le Passager clandestin"

A partir d', Reprise de "Le Passager Clandestin" à "La Comédie de Montréal" MONTREAL

Œuvres théâtralesModifier

  • Chloé.
  • Le Passager clandestin.
  • Futur intérieur.
  • Mentir y'a qu'ça d'vrai !
  • Ne coupez pas Mesdames.
  • L'Oreille du Président (en collaboration avec Jean-Paul Fournier).
  • Auteur en panique.
  • L'Homme et l'Oméga

Le théâtre de Jérôme Touzalin est publié aux éditions Cylibris et aux éditions Apopsix.

Ouvrages : Essais, Livret,Modifier

  • On ne se méfie jamais assez de ses parents : Editions Maïa  : Collection philosophie.
  • Promenades maçonniques. Chroniques : Éditions: Les Impliqués chez L'Harmattan)
  • Causeries maçonniques : Éditions Dervy. ouvrage collectif. .
  • Mentir y'a qu'ça d'vrai. Éditions Apopsix
  • Le Passager clandestin : diffusIion : France Cuture . Éditions Apopsix
  • Chloé : diffusion : France-Culture . Éditions Cylibris.
  • Sophia, opéra : Livret. Musique d'Alain Krotenberg.
  • Ode dédiée à l'Europe nouvelle : Livret. Musique d'Alain Krotenberg, , église de la Madeleine à Paris, à l'occasion du 60e anniversaire de la création de l'Europe. Reprise en 2020;
  • Le Chevalier armé pour le combat de la vie. Livret : oratorio maçonnique (GLTMF), Musique d'Alain Krotenberg (2007).
  • Hymne à la femme, 2008. Livret. Musique d'Alain Krotenberg.
  • Figaroscope : Jean Luc Jeenner : "Mentir y'a qu'ça d'vrai": « Pièce pleine de finesse et d'intelligence psychologique. Ce jeu subtil de la vérité et du mensonge fait bien partie de la nature humaine. »

Notes et référencesModifier

  1. Voir sa fiche BNF
  2. « par Jérôme Touzalin sur gltmf.com »(ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?).
  3. Figaro magazine du 3 juillet 2007, sous la plume de la critique Marion Thébaud.

Liens externesModifier