Jérémie Kroubo-Dagnini

universitaire français
(Redirigé depuis Jérémie K. Dagnini)

Jérémie K. Dagnini (JKD) est un universitaire français d'origine franco-ivoirienne, spécialiste des musiques populaires jamaïcaines.

Jérémie K. Dagnini
Image dans Infobox.
Biographie
Naissance
Nationalité
Formation
Activités
Universitaire, musicologueVoir et modifier les données sur Wikidata
Autres informations
A travaillé pour
Site web

BiographieModifier

Jérémie Kroubo Dagnini est un universitaire français, auteur d'une thèse en études anglophones soutenue à l'Université Bordeaux-Montaigne en 2010 et consacrée à l'histoire des musiques populaires jamaïcaines du XXe siècle[1]. Il est spécialiste de ces musiques et chercheur associé à l'Université d'Orléans au Centre d’études politiques contemporaines (CEPOC), composante du laboratoire POLEN (POuvoirs, Lettres, Normes)[2]. Il est l'auteur de nombreux ouvrages et articles et a également traduit la biographie de Lee Scratch Perry écrite par le journaliste américain David Katz (2012). En 2013, il sortit un livre avec Lee Jaffe, ancien harmoniciste des Wailers, proposant une plongée au coeur des années cruciales (la période 1973-1976) du fameux groupe de Bob Marley. Ce livre apporte de précieux détails sur des sujets aussi variés que ceux de la vie du groupe à Hope Road et à Trench Town, les liens étroits entre Bob Marley et la mafia locale, les dessous des premiers albums et des premières tournées nord-américaines du groupe ou encore le financement pour le moins occulte du mythique album de Peter Tosh, Legalize It[3]. JKD a par ailleurs co-écrit un documentaire sur le reggae, Le Souffle du reggae, réalisé par Jérémie Cuvillier et diffusé en 2016 sur France Ô[4]. En , il a été distingué par l'Académie Charles Cros pour son livre Musiques noires. L'Histoire d'une résistance sonore (Camion Blanc)[5]. Il donne régulièrement des conférences sur le reggae et la musique jamaïcaine[6][source insuffisante] et intervient ponctuellement dans les médias (RFI, France Culture, France Inter, France Ô, TSF Jazz etc.)[7]. En , le reggae a fait son entrée au patrimoine mondial de l'UNESCO et JKD a apporté son expertise sur le sujet. Plus récemment, en , il revient sur l'expression populaire jamaïcaine "Bumbo Klaat" pour Le Monde[8]. Parallèlement à ses activités de chercheur, JKD est aussi titulaire du CAPES d'anglais et enseigne en lycée (section BTS) près d'Orléans.

LivresModifier

DocumentairesModifier

  • Le Souffle du reggae, documentaire réalisé par Jérémie Cuvillier et co-écrit par Jérémie Kroubo Dagnini. 52 min (Theorem/ France Ô)[9]. Sélectionné au Festival du Film Francophone de Kingston (14-). Diffusion également le à la National Gallery of Jamaica dans le cadre de la 25th Art of Reggae Exhibition[10].

PrixModifier

  • 2017, Coup de cœur de l'Académie Charles Cros (catégorie "Livres: musiques du monde") pour le livre Musiques noires. L'Histoire d'une résistance sonore.

Notes et référencesModifier

  1. « Histoire emblématique des musiques populaires jamaïcaines au XXe siècle : folklore, politique, spiritualité », sur theses.fr (consulté le )
  2. « Site du CEPOC. »
  3. « Jamaica Observer Limited », sur Jamaica Observer (consulté le )
  4. « Fiche technique du documentaire "Le Souffle du reggae". »
  5. Coup de cœur de l'Académie Charles Cros 2017, dans la catégorie "Livres: musiques du monde".
  6. « Liste des conférences. »
  7. « Caraïbes, la « Méditerranée du Nouveau Monde » ? (4/4) : Les Caraïbes, matrice d’une culture-monde », France Culture,‎ (lire en ligne, consulté le )
  8. « « Bomboclaat », d’insulte sexiste jamaïcaine à mème sur Internet », Le Monde.fr,‎ (lire en ligne, consulté le )
  9. Voir la fiche technique
  10. (en) nationalgalleryofjamaica, « Last Sundays April 28, 2019 to Screen Blowin’ In The Reggae Wind », sur National Gallery of Jamaica Blog, (consulté le )

Liens externesModifier